10 conseils pour éviter le vol en voyage

10 conseils pour éviter le vol en voyage

Parce que nul n’est à l’abri que cela lui arrive, parce que c’est d’autant plus embêtant lorsque l’on est loin de chez soi, parce que cela pourrait bien sonner – parfois – la fin des vacances, voici 10 conseils pour éviter le vol en voyage !

1. Faire attention à son argent

Ceci n’est pas une blague. Il peut sembler inutile de préciser qu’il est important de faire attention à son argent, et pourtant. Ta liasse de billets dans ton portefeuille classique, disposé comme pour dire « vole-moi, c’est cadeau ! » dans la poche-arrière de ton pantalon ou dans ton sac à épaule, ce n’est pas vraiment « faire attention à son argent ». Dans certains pays, on préfèrera les ceintures secrètes ou tout autre type de pochette extra-plate qui se cache sous les vêtements. Ces pochettes et ceintures s’achètent dans tous les magasins de randonnée/outdoor. Il est également possible et facile de fabriquer soi-même sa « cachette » ; à l’intérieur de ses pantalons, sur le côté de son soutien-gorge, ou en cousant une mince pochette à l’intérieur d’une ceinture.

2. Répartir papiers importants et cartes de paiement en différents endroits

Ranger toutes ses affaires importantes (passeport, autres papiers d’identité, cartes de crédit et autres moyens de paiement) dans une seule poche ou sac n’est absolument pas un bon calcul. En cas de vol du sac en question, tu te retrouveras sans rien, et peut-être même sans mouchoirs pour pleurer s’ils étaient rangés au même endroit…
Lors des déplacements, il est important de garder les éléments les plus importants sur soi, et de répartir son argent ; un peu sur soi, un peu dans son sac, etc. Si tu as 2 cartes de crédit, c’est la même chose, une sur toi, une dans ton sac.

3. Eviter de mettre des objets de valeur dans son « gros » sac

Tout d’abord parce que généralement, le gros sac est assez malmené. Dans les aéroports, il est jeté comme un malpropre, mieux vaut ne rien avoir de fragile dedans. Et ne parlons pas des vols dans les aéroports par certains membres du personnel pouvant être peu scrupuleux. Cela arrive malheureusement.
Lors des trajets en bus, le sac est également jeté dans la soute, comme si le préposé était payé au nombre de bagages balancés à la seconde. Durant ces fameux trajets en bus, ton sac sera alors dans la soute et lors des escales, si tu ne descends pas du bus ou si tu es endormi, nul n’est à l’abri de voir son sac mystérieusement disparaître, même si ce n’est heureusement pas fréquent (certaines compagnies de bus – notamment en Amérique du Sud – ont mis en place un système de ticket, il devient alors impossible de prendre le sac de quelqu’un d’autre, mais ce n’est pas le cas en Asie par exemple).
Le gros sac pourrait aussi bien traîner dans les dortoirs d’auberges de jeunesse. Lorsque celle-ci dispose de lockers individuels (casiers) pour ses voyageurs, ils sont généralement trop petits pour accueillir le gros sac. Pour toutes ces raisons, il est important de toujours avoir un petit sac contenant ses objets de valeur, et de le garder avec soi en permanence lors des déplacements entre chaque destination (et de le placer en sécurité à l’hôtel lorsque l’on se sédentarise quelques jours).

4. Ne jamais laisser ses bagages sans surveillance

Cette règle élémentaire a tendance à se faire oublier dans les endroits fermés comme les bus ou les trains par exemple. On aurait tendance à penser « si quelqu’un me vole, il sera forcément parmi nous ! ». Oui, et après, Colombo ? Vas-tu dépouiller les personnes du bus ou du train une à une, pour savoir qui t’a volé ton téléphone ? Réponse : non.
Alors, dans les bus ou dans les trains, encore plus qu’ailleurs parce qu’on s’y endort facilement, ne laisse jamais ton sac parterre sous ton siège, ou dans les porte-bagages au-dessus de toi. C’est une invitation au vol. Garde-le contre toi, même s’il prend de la place sur tes genoux ou un quart de ton siège.

5. Bien choisir son bagage à main

Pour le choix de ce fameux « petit » sac, dans lequel on gardera ses affaires les plus importantes, mieux vaut privilégier les sacs solides (un coup de couteau rapide dans un sac en toile est si vite arrivé…), discrets (éviter les fushia et autres fluo), qui peut se fermer (exit les tote bags) et difficilement « arrachables ». Pour cette dernière recommandation, le sac en bandoulière est souvent préconisé, ou alors, le sac à dos sécurisé par plusieurs procédures d’ouverture/fermeture (cordon serrant + sangles, ou fermeture éclair + sangle, etc).

Eviter le vol en voyage

6. Ne pas faire confiance à tout le monde et à n’importe qui

Les faux policiers demandant tes papiers sans raison apparente ; les locaux « super-sympa » qui veulent te payer un coup, puis un autre, puis une bouteille ; les insistants pour t’offrir à manger, te faire visiter un endroit, ou qui te promettent une course en tuk-tuk pas chère ; … nombreux sont les rusés qui trouveront toutes les techniques pour te voler quelques pièces ou pour te dépouiller complètement. Mais attention, les autres voyageurs sont parfois également des petits malins. A lire à ce sujet, le récit du blogueur voyage One Chaï qui s’est fait offrir un biscuit par un touriste français, biscuit dans lequel il y avait en fait un somnifère… Il s’est fait voler tout ce qu’il avait sur lui.

7. Se méfier de la nuit

En France comme partout ailleurs, on peut se sentir plus vulnérable la nuit. C’est d’autant plus le cas lorsque l’on est en terre inconnue. Il est préférable de poser ses valises dans un nouvel endroit de jour afin de prendre ses marques, et de se renseigner sur les quartiers à éviter auprès du staff de son hôtel (ou des gens qui nous hébergent) de jour comme de nuit. Il faut noter que les quartiers très touristiques la journée peuvent devenir assez « malfamés » dès le soleil couché. Aussi, il est important de faire attention avec l’alcool qui nous rend miraculeusement très confiants sur la vie et les gens qui nous entourent.

8. Sécuriser ses affaires dans son hébergement

Si tu dors à l’hôtel et que ta chambre dispose d’un coffre-fort, n’hésite pas à y laisser ton passeport et autres objets de valeur qui ne serviraient à rien lors de tes visites à l’extérieur, si ce n’est à te stresser de les avoir sur toi.
Si ta chambre ne dispose pas d’un coffre-fort, il y a de fortes chances que la réception en ait un et propose de garder tes objets gratuitement.
Enfin, si tu dors en auberge et en dortoir de plusieurs lits, opte pour des dortoirs disposant de lockers privatifs. S’il est assez grand pour y ranger toutes tes affaires – y compris ton grand sac – tant mieux. Si non, un petit locker aura au moins le mérite de mettre tes biens précieux en sécurité. A noter qu’il est important dans ce cas de partir en voyage avec son propre cadenas.

9. Eviter de ressembler à un coffre-fort ambulant

C’est un peu la même réflexion que pour les cambriolages : si la personne veut vous voler, malgré un chien de garde et une alarme, elle vous volera. Ecrire sur son portail « attention chien méchant » et « système de sécurité géré par SafeMachin » démotivera sans doute les plus amateurs, mais pourrait également confirmer au voleur qu’il y a effectivement des choses à voler. Avoir des cadenas et des filets de sécurité  partout sur toi et tes affaires te rendra plus « remarquable » au sens très littéral du terme. Tu ne passeras pas inaperçu alors que l’idée est de justement se fondre dans la masse.

10. Prier ou implorer les dieux de la chance

Parce que le vol en voyage, c’est une question de vigilance, mais c’est aussi une question de chance ! Au même titre que ça l’est en France, de Paris à Marseille en passant par Tourcoing et Grenoble.
Mais nombreux sont les voyageurs qui ne se sont jamais fait voler, ce n’est donc pas plus systématique à l’étranger que dans son propre pays si l’on respecte ces quelques consignes de base, les règles élémentaires de sécurité, et si l’on fait confiance, un peu aussi, à son bon sens 🙂

Si malgré ses conseils tu te fais malheureusement voler au cours de ton voyage, voici deux ultimes petits conseils :
Avoir une copie (scan) de ses papiers sur sa boîte e-mail.
 Scanner ses documents importants avant de partir en voyage (passeport, carte d’identité, carnet de vaccination, permis de conduire) te permettra de pouvoir justifier de ton identité si tu te fais voler, et cela facilitera les démarches lorsque tu te rendras à l’ambassade de France du pays en question.
– Connaître par coeur – ou à défaut les avoir sur sa boîte e-mail – les numéros d’urgence à contacter en cas de vol (pour faire opposition à ta carte de crédit, de l’ambassade, de ta famille, etc).

Et toi, as-tu d’autres conseils pour éviter le vol en voyage ?

Crédit photo :
A la une : avrene / Foter / CC BY
Pickpockets love tourists : DogFromSPACE / Foter / CC BY-NC-SA

Written by Anne

Voyageuse, amoureuse des mots, de l'image et des autres humains en général, Anne a rejoint l'équipe Zip World après avoir pris le temps de voyager autour du monde en 2013 à la rencontre des Français de l'étranger, dont elle livre les portraits sur son blog personnel : www.allervoirailleurssijysuis.fr

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *