10 merveilleux spots à ne pas louper au Chili

10 merveilleux spots à ne pas louper au Chili

Le Chili est un pays à la forme plutôt atypique, teinté de contrastes, d’histoire et de culture. Ses paysages, sauvages et majestueux laissent bouche bée les voyageurs qui le traversent, du nord au sud, du sud au nord, puisqu’il est compliqué – compte tenu de sa forme – de le traverser autrement. Mais pour ceux qui y tiennent, ce sera stupéfaits qu’ils découvriront à l’ouest une côte océanique spectaculaire et à l’est, les plus hauts sommets des Andes.
Si le pays peut sembler… petit, considérant son étroitesse de 200 km, cette bande de terre verticale de 4.300 km de long ne constitue pas des « queues de cerises », si l’on peut se permettre cette expression. Pour tout voir il faudra du temps, et si temps à disposition il n’y a pas, alors il faudra faire des choix.
Voici néanmoins 10 merveilleux spots à ne pas louper au Chili, d’après un classement tout à fait subjectif fait par nos soins !

Le désert d’Atacama

Considéré comme étant le plus sec du monde, le désert d’Atacama se situe non loin des frontières de l’Argentine et de la Bolivie, au nord du pays. S’il attire autant les voyageurs du monde entier, c’est pour ses paysages lunaires, ses volcans frôlant les 6.000 mètres d’altitude, ses montagnes colorées, ses lagunes turquoises surgissant de nulle part, et ses geysers impressionnants.
Le désert d’Atacama est grand comme le Portugal (et même un peu plus), autant dire qu’il ne se traverse pas à cloche-pied sans préparation ; plusieurs tours sont organisés par des agences, avec plusieurs durées (de quelques jours à 3 semaines !) et thématiques en fonction des envies des voyageurs.

Le Désert d'Atacama, ChiliPaysage du Désert d’Atacama, au nord du Chili

Le Parc National Torres del Paine

Paradis des trekkeurs, situé entre la cordillère des Andes et les steppes de Patagonie, ce parc légendaire abrite des merveilles indéniables, rendant Torres del Paine un incontournable pour tout voyageur au Chili qui se respecte. La plupart des baroudeurs choisira le « W trek » qui permet d’admirer en 5 jours les plus beaux points de vue du parc selon un chemin de trek en forme de « W » – d’où le nom – et qui se fait donc en 3 temps principaux : une randonnée à la Base Torres del Paine (la base des fameuses tours) menant au belvédère Mirador Base Torres afin d’admirer les tours, le lac, et le glacier suspendu ; la Valle del Francés permettant d’atteindre le point le plus spectaculaire du tour, un amphithéâtre naturel formé par pics de granite et montagnes imposantes ; et enfin, le célèbre Glaciar Grey.

Les "Torres" du Parc national Torres del Paine, au ChiliLes « torres » du Parc national Torres del Paine

Le littoral chilien

Parce que le Chili, ce n’est pas que montagnes, déserts arides, volcans et hautes altitudes, il est possible d’aller se reposer au bord de l’océan, dans l’une de ses charmantes petite station balnéaire du pays. Si le littoral a été très fortement touché lors du séisme (et du tsunami qui en a découlé) de 2010, il reste néanmoins très apprécié des Chiliens et des voyageurs souhaitant calme et air marin.
La partie nord du littoral est notamment prisée par les surfeurs dans les coins d’Iquique et d’Arica, et bien plus au sud, les vagues de Pichilemu ravissent également les rois de la glisse. Pour les moins sportifs, les plages de Bahia Inglesa, Ritoque, Horcon, Maitencillo, Papudo, Los Vilos ou encore Pichicuy sont également de très belles plages.
A noter également que le Parc national Pan de Azúcar offre des panoramas absolument merveilleux.

Coucher de soleil sur la plage de Maitencillo, au ChiliCoucher de soleil sur la plage de Maitencillo

Pucón, la région des Lacs et le Volcan Villarrica

Pucón constitue un excellent point de départ pour visiter la région. Petite ville aux allures de Canada avec ses maisons en bois, son lac et ses grands espaces, elle est souvent un bon repère pour les voyageurs avant et/ou après ascensions et randonnées aux alentours.
Toujours actif, le Volcan Villarrica ne s’est pas réveillé depuis plusieurs années et s’impose comme étant le plus impressionnant du sud chilien. Son ascension est possible pour les plus aventuriers (et expérimentés), sinon, il est possible de monter tout de même jusqu’au centre de ski en voiture.

[Edit : le Volcan Villarrica est entré en éruption le 3 mars 2015, soit le lendemain de l’écriture de cet article ! Par chance, il n’y a eu aucun dégât.]

Le Volcan Villarrica, vu depuis la ville de PucónLe Volcan Villarrica, vu depuis la ville de Pucón

Valparaiso

Ami poète, cette petite ville est pour toi ! Colorée, animée, étonnante et détonnante, Valparaiso a inspiré et conquis le coeur de nombreux artistes, poètes et philosophes du monde entier. En laissant la mer en contrebas, il faut se perdre dans les ruelles labyrinthiques de cette ville accrochée à flanc de montagne, admirer ses façades colorées, ses couchers de soleil, ses vieux funiculaires… Il faut se perdre, oui. Car même si on n’en a pas envie, on se perdra quoi qu’il arrive !

La belle Valparaiso, au ChiliValparaiso

L’Île de Pâques

Il serait dommage de ne pas évoquer l’Île de Pâques, malgré ses 3.500 km de distance des côtes chiliennes. Cette île mystérieuse est également profondément reposante, voire même paradisiaque si l’on décide de se rendre jusqu’à la splendide plage d’Anakena. Chargée d’histoires et de légendes en tous genres – les fameuses statues Maois y étant pour beaucoup – l’île mérite grandement le détour, ne serait-ce que pour apporter sa petite pierre à l’édifice en émettant ses propres hypothèses sur la naissance et l’histoire de cette île, que même les plus éminents historiens ont du mal à reconstituer.

L'Île de Pâques, au large du ChiliL’Île de Pâques, au large des côtes chiliennes

L’Île de Chiloé

Située au sud du pays, l’Île de Chiloé est célèbre pour ses petites maisons multicolores sur pilotis (palafitos), et pour ses très nombreuses églises en bois – dont 14 sont classées par l’UNESCO – témoins de l’implantation du Christianisme par les Jésuites au XVIIIème siècle.

L'île de ChiloéLes palafitos colorés de l’Île de Chiloé

Puerto Williams

Si la ville n’a pas un intérêt totalement démesuré, elle a au moins le mérite d’être la plus australe de la planète, détrônant ainsi l’argentine Ushuaia ! Ici, nous sommes à l’extrême bout des Amériques. C’est également le point de départ d’une randonnée sublime dans le massif de Los Dientes, sur l’île voisine de Navarino. Attention cependant, ces 4 jours de trek en Terre de Feu chilienne, sous les tempêtes de neige qui peuvent surgir en n’importe quelle saison, n’est conseillée qu’à des grimpeurs avertis.

Puerto Williams, au ChiliPuerto Williams, ou l’extrême sud du Chili

Punta Arenas et l’Isla Magdalena

Une fois n’est pas coutume au Chili, ce qui intéresse principalement les voyageurs ici, c’est la nature. Située dans le détroit de Magellan, la ville de Punta Arenas est une ville franche de commerce, et la plupart de ses produits ne sont pas taxés ! Mais si ses visiteurs aiment tout particulièrement Punta Arenas, c’est tout de même pour la faune et la flore environnantes, et notamment l’Isla Magdalena, pour sa colonie de plus de 120.000 manchots ! D’autres sites et parcs aux alentours de la ville s’avèrent être des escales particulièrement agréables également, comme la Reserva Forestal Magallanes, le Parc national Pali Aike et sa lave basaltique, ou encore Fuerte Bulnes, dont le fort est déclaré Monument National.

Manchots sur l'Isla MagdalenaManchots sur l’Isla Magdalena

Santiago

Capitale vibrante, Santiago mérite grandement une escale pour sa vie nocturne, son animation, et ses activités culturelles. Mais il faut reconnaître que les amateurs de grands espaces et de natures auront vite fait le tour et pris la décision de s’envoler vers les 1001 autres secrets que recèle cet incroyable pays.

Santiago de Chile de nuitSantiago du Chili de nuit

Crédits photos :
Photo à la Une : Claudio © / Foter / CC BY-NC-ND
Désert d’Atacama : Miradas.com.br / Foter / CC BY
Parc national Torres del Paine : Frank Kehren / Foter / CC BY-NC-ND
Plage de Maitencillo : Flavio_Camus / Foter / CC BY-NC
Volcan Villarrica : Gerben’s Photos / Foter / CC BY-NC
Valparaiso : Phil @ Delfryn Design / Foter / CC BY-NC-SA
L’Île de Pâques : steffen.dubouis / Foter / CC BY-ND
Ile de Chiloé : Dani.[ø] / Foter / CC BY-NC-SA
Puerto Williams : Lluis Cabarrocas / Foter / CC BY
Isla Magdalena : Ian Carvell / Foter / CC BY-NC-ND
Santiago de Chile : alobos Life / Foter / CC BY-NC-ND

 

Written by Anne

Voyageuse, amoureuse des mots, de l'image et des autres humains en général, Anne a rejoint l'équipe Zip World après avoir pris le temps de voyager autour du monde en 2013 à la rencontre des Français de l'étranger, dont elle livre les portraits sur son blog personnel : www.allervoirailleurssijysuis.fr

2 Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *