10 objets utiles en road trip

10 objets utiles en road trip

Parce qu’il nous offre une liberté de mouvement sans précédent, parce qu’il nous donne l’impression de vivre dans un film des années 70, parce qu’il engendre parfois petits problèmes et inoubliables péripéties, rares sont les voyageurs qui n’affectionnent pas tout particulièrement les road trips. Nous avons parlé ici du road trip en Australie, et là du road trip aux Etats-Unis, deux terres particulièrement propices à ces petites ou longues pérégrinations en voiture, van ou combi. Aujourd’hui, voyons ce qu’il est absolument indispensable de penser à embarquer, à travers ces 10 objets utiles en road trip.

1. Ses papiers officiels
Voilà qui tombe sous le sens. On ne voyage jamais sans ses papiers, c’est une évidence. En road trip, c’est pareil, sauf qu’au passeport et au visa (lorsque nécessaire), il faut ajouter son permis de conduire, son permis de conduire international (demande à faire auprès de sa préfecture plusieurs semaines avant le départ), et les papiers du véhicule. Il est très important de toujours les avoir sur soi et de ne pas les laisser dans le véhicule en cas d’absence.

2. Des lingettes humides
Les lingettes humides sont multi-tâches. Si elles permettent de nettoyer rapidement le pare-brise, un rétroviseur sale, un tableau de bord très poussiéreux, ou une tâche de jus d’orange fraîchement faite sur la banquette (sacrebleu !), elles servent aussi à se « débarbouiller » soi-même ces fameux matins où la douche s’avère plus inaccessible que prévu…

10 objets utiles en roadtrip : regarder en arrière

3. Du papier toilette
Aussi étrange que celui puisse paraître, le papier toilette est une denrée précieuse en voyage, et plus particulièrement en road trip. Sur les routes désertes, les envies pressantes n’attendent pas l’avènement miraculeux de toilettes tout équipés. Et bien plus que dans notre vie de tous les jours, on aurait tendance en voyage à accuser l’Autre de manger le papier toilette en cachette, tant il disparaît à la Vitesse Grand V. Légende ou pas (que l’Autre qui mange le PQ), il est réellement important d’en avoir toujours en stock pour ne pas se retrouver sur la paille.

4. Des rideaux
Si ton van ou ta voiture n’en a pas, fais donc en sorte qu’il/elle en ait. Les rideaux – sans grande surprise – sont l’intimité dont tu manqueras cruellement si tu n’en disposes pas, dans le cas où tu décides de dormir-manger-vivre dans ton véhicule. Si ce ne sont pas des rideaux, envisage donc du tissu qui pourrait faire office de rideaux, et suffisamment opaque pour pouvoir dormir en paix, se changer en paix, bref, vivre un peu en paix.

5. Une lampe de poche
La lampe de poche est typiquement le genre d’objets que l’on prévoit d’emmener, et à propos duquel on dit au dernier moment : « Pffffou, bof. En fait non ! », l’abandonnant ainsi sur son bureau au moment du départ, tel un vulgaire objet décoratif. Quelle terrible erreur ! La lampe de poche est réellement nécessaire, elle vainc là où le rétro-éclairage de l’iPhone échoue ; et si tu as la merveilleuse idée de la choisir frontale (la lampe de poche), tu pourras fouiller avec tes deux mains partout dans ton van, éclairage sur ta tête, en plein milieu de la nuit, à la recherche de cet ultime rouleau de papier toilette (le fameux) qui te permettra d’aller faire pipi dans les buissons sous les étoiles.

10 objets utiles en roadtrip : foncer tout droit

6. Des bidons d’eau
Pour s’hydrater lors de longs trajets, en particulier dans les endroits où il fait extrêmement chauds, sur les routes désertiques où l’on peut faire plusieurs centaines de kilomètres sans croiser âme qui vive.
L’eau est un peu la base de « comment rester en vie », elle est donc forcément on ne peut plus la base d’un voyage, road trip de surcroît, en particulier pour ceux qui souhaitent voyager et camper en autonomie (hors zones de camping).

7. Une trousse de secours
Là encore, nous sommes sur du « très basique ». Une trousse de secours est toujours indispensable. Mais ce à quoi on aurait tendance à ne pas penser, c’est à inclure dans cette trousse de secours un répulsif anti-moustiques, mais également anti-insectes. Cela peut aider à passer des nuits paisibles.

8. Un GPS (ou des cartes routières pour les plus old school d’entre nous)
Si là encore, cela peut sembler très évident (on part rarement en road trip sans GPS ou carte routière), LA question à se poser est : « Mon GPS fonctionnera-t-il à l’étranger ? », pour les voyageurs ayant prévu de rouler dans d’autres pays. Dans ce cas précis, les smartphones disposant de Google Maps peuvent poser de sérieux problèmes si la fonction 3G (ou 4G) n’est pas désactivée – la facture pourrait être extrêmement salée. Certains smartphones (parmi les plus récents) disposent maintenant d’une puce GPS, ne nécessitant d’aucune connexion (ni 3G, ni Wifi). Il reste néanmoins important de très bien se renseigner avant de partir.

10 objets utiles en roadtrip : savoir faire des stops

9. Un convertisseur 12V
Ce convertisseur 12V est à brancher à l’allume-cigare et à utiliser lorsque la voiture roule (sinon, ça décharge les batteries du véhicule !). Il permettra de recharger les appareils électroniques ; parce qu’on aurait tendance à l’oublier, tant l’électricité est devenue monnaie courante dans nos maisons, les voitures et autres vans ne disposent pas de prises de courant… Et oui, triste réalité.

10. Le nécessaire à l’entretien du véhicule
Et enfin, last but not least, l’INDISPENSABLE en road trip, c’est le nécessaire à l’entretien du véhicule :  liquide de refroidissement, huile de moteur, liquide lave-glace, roue de secours (gonflée), bidon d’essence plein (seulement en cas de traversée de lieux désertiques, en prenant garde de se tenir au courant des potentielles restrictions, car cela peut dans certains endroits être interdit), une petite trousse à outils, une pompe, une corde pour tracter un véhicule ou être tracté en cas de nécessité.

Pour clore cet article, il est important de garder en tête qu’en road trip, absolument tout peut être bon à garder ! Les sacs plastiques pour faire des poubelles ou pour y mettre le linge sale ; les élastiques et autres bouts de ficelle pour fermer des sachets de nourriture, rafistoler de petits objets ; les serviettes en papier des restaurants pour remplacer le papier toilette, les mouchoirs, etc.

Alors, prêt ? En voiture Simone !

Crédit photos :
Photo à la une : Camille Auble
Voiture blanche : Uncornered Market
Rétroviseur combi VW : Daniel Gradel
Combi rouge : Michel

Written by Anne

Voyageuse, amoureuse des mots, de l'image et des autres humains en général, Anne a rejoint l'équipe Zip World après avoir pris le temps de voyager autour du monde en 2013 à la rencontre des Français de l'étranger, dont elle livre les portraits sur son blog personnel : www.allervoirailleurssijysuis.fr

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *