3 jours à Los Angeles : que faire, que voir ?

3 jours à Los Angeles : que faire, que voir ?

A l’instar de New York et de bien des grandes villes, Los Angeles nécessite bien plus que 3 jours pour être explorée correctement. Mais force est de reconnaître que Los Angeles constitue très souvent une escale lors d’un grand voyage, notamment pour les baroudeurs autour du monde se rendant en Polynésie française, à Hawaii, aux Îles Cook, au Japon et en Océanie. Il nous semble donc tout à fait primordial et pertinent de définir quelques pistes, à suivre au gré des envies de chacun, dans le cas de ce genre d’escales. A qui le veut, un court séjour de 3 jours à Los Angeles pourra donc devenir une escale reposante, une halte revigorante, une étape passionnante.
Pour se déplacer dans la géante L.A., il faut reconnaître que la voiture est ce qu’il y a de plus adapté. Nous allons construire cet article en partant du principe que toi, voyageur, tu acceptes donc de louer une voiture. Ceci étant dit, notons que quelques irréductibles vantent les mérites des transports en commun dans L.A., soit parce qu’ils n’ont pas le permis, soit parce qu’ils sont allergiques au trafic. Il y a aussi le cas de ceux qui n’entendent pas polluer notre planète plus qu’elle ne l’est déjà. C’est tout à leur honneur, et d’ailleurs, le Washington Post a écrit un intéressant article sur le sujet (en anglais) pour ceux qui aimeraient visiter L.A. autrement.

Vue sur Los Angeles et l'Observatoire depuis le Griffith ParkVue sur Los Angeles (et l’Observatoire en premier plan) depuis le Griffith Park

Jour 1 – Hollywood et West Hollywood

La journée se doit de commencer par The Walk of Fame, de préférence tôt le matin pour éviter la foule. Il est possible de stationner sa voiture à proximité, notamment au parking North Orange Drive (1717 N Orange Dr) qui est particulièrement bien situé. 4 km de trottoir et plus de 2.500 étoiles de célébrités attendent les plus grands fans comme les simples curieux. Le coin est on ne peut plus touristique, ce qui aurait tendance à en faire fuir certains… et à en faire rester d’autres pendant des heures ! Quoi qu’il en soit, chacun trouvera son compte pour bruncher ou déjeuner dans les parages.

Walk of Fame, Hollywood, Los AngelesLe célèbre « Walk of Fame », sur Hollywood Boulevard

Après récupération de la voiture, direction le Griffith Park Observatory, à une quinzaine de minutes de là. On peut s’y stationner gratuitement, et jouir d’une vue imprenable sur le Hollywood Sign, les fameuses lettres « HOLLYWOOD » sur la colline, mais également sur toute la ville. C’est un lieu mythique du cinéma, puisqu’il apparaît dans de nombreux films américains. Il y a également un Planétarium pour les curieux. En repartant, il est judicieux d’en profiter pour emprunter un bout de la célèbre Mullholand Drive – sur laquelle les amateurs du film de David Lynch auront sûrement hâte de rouler. Cette route mythique offre des panoramas vraiment incroyables sur la ville. Ensuite, redescendre vers West Hollywood permettra de découvrir le Sunset Strip et toute la folie qui le caractérise tout en profitant des belles couleurs offertes par le coucher du soleil. West Hollywood est le quartier idéal pour passer une première soirée haute en couleurs !

Le Sunset Strip à l'heure du coucher du soleil, Los AngelesLe Sunset Strip à l’heure du coucher du soleil, Los Angeles

Jour 2 – De Beverly Hills à Santa Monica

Aujourd’hui, la journée débute en voiture à Beverly Hills. S’il est important de souligner « en voiture », c’est parce qu’à Beverly Hills – où les plus grandes stars ont élu domicile depuis les années 20 – il est absolument interdit de se promener à pied si l’on n’y habite pas ! Cette étonnante visite vaut le détour pour ses quartiers parfaits, ses maisons incroyables, ses jardins impeccables, bref, pour cette idée d’une Amérique idéale et sans défaut, parfaitement véhiculée par les séries US des années 80 et 90. Un petit passage par Rodeo Drive (connue notamment pour la scène culte du shopping dans Pretty Woman) s’impose ensuite afin de continuer sur cette belle lancée…

Rodeo Drive, Los AngelesRodeo Drive

Puis ensuite, cap sur Santa Monica en prenant Santa Monica Boulevard (le plus rapide) ou en récupérant une partie du Sunset Boulevard qui sillonne normalement jusqu’à Inceville, sur les hauteurs de Santa Monica.
Ici, changement de décor absolu ! Tournée vers l’océan, Santa Monica constitue la principale station balnéaire de Los Angeles. L’idéal est de stationner dans le coeur de Santa Monica, et de découvrir ensuite le coin à pied. Le Pacific Park et le Santa Monica Pier valent une visite pour l’animation qui y règne, avec la grande roue colorée et la vue imprenable sur la côte. En marchant en front de mer, de nombreux cafés et restaurants permettent une pause agréable et reposante… Côté shopping, c’est du côté de la Third Street Promenade que ça se passe, mais se promener tout simplement aux détours des avenues de Santa Monica peut également suffire à se laisser imprégner par l’ambiance bohème et décontractée… Un immanquable, c’est bien évidemment le coucher de soleil sur le Pacifique, avant de s’arrêter dîner dans l’un des nombreux et excellents restaurants du coin.

Santa Monica Pier, Los AngelesCoucher du soleil sur le Santa Monica Pier

Jour 3 – LACMA et Venice Beach

Cette matinée du 3ème et dernier jour est consacré au LACMA, le Musée d’Art Contemporain du Comté de Los Angeles (Los Angeles County Museum of Art). Le LACMA est un incontournable pour les amateurs d’art contemporain, mais pas que, puisque parmi ses 250.000 oeuvres, on peut également découvrir de très nombreux films. Le musée recèle également une importante collection d’art latino-américain.
Pour replonger dans les clichés californiens avant de rejoindre l’aéroport (situé juste derrière), direction Venice Beach ! Venice Beach (avec Malibu) est sans aucun doute la plage la plus célèbre de Los Angeles. Les Californiens aiment se promener au bord de l’océan à vélo ou à rollers, ou aussi pour y faire leur jogging. La particularité de Venice Beach ? Une bonne partie du quartier est interdite aux voitures ! Historiquement conçu comme un véritable petit « Venise » américain avec ses canaux et ses bâtiments rappelant la célèbre ville italienne, il règne à Venice Beach une atmosphère bien particulière ! Devenu un haut lieu du mouvement hippie par la suite, c’est un quartier animé, coloré, voire déchaîné, où il est absolument impossible de s’ennuyer…
Alors, séduits ?

Venice Beach, Los AngelesLa promenade de Venice Beach

Crédits photos :
Photo à la une : tolomea / Foter.com / CC BY
Griffith Park Observatory : kla4067 / Foter.com / CC BY-SA
Walk of Fame : travelourplanet.com / Foter.com / CC BY
Sunset Strip : Sunset Noir / Foter.com / CC BY-NC-ND
Rodeo Drive : wwarby / Foter.com / CC BY
Santa Monica : Colin ZHU / Foter.com / CC BY-SA
Venice Beach : Luringa / Foter.com / CC BY-NC-SA

Written by Anne

Voyageuse, amoureuse des mots, de l'image et des autres humains en général, Anne a rejoint l'équipe Zip World après avoir pris le temps de voyager autour du monde en 2013 à la rencontre des Français de l'étranger, dont elle livre les portraits sur son blog personnel : www.allervoirailleurssijysuis.fr

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *