3 jours à New Delhi : que faire, que voir ?

3 jours à New Delhi : que faire, que voir ?

Au même titre que Bangkok, la capitale indienne est bien souvent un point de passage important pour les voyageurs en Asie. S’y arrêter, ne pas s’y arrêter, telle est la question ? Car il faut dire que New Delhi est une ville qui suscite la controverse avec sa pollution extrême, ses embouteillages épuisants, et ses déroutants contrastes. Visiter New Delhi est éreintant, qu’on se le dise ! Mais visiter New Delhi est une porte d’entrée sur les merveilles de l’Inde du nord, un aperçu de la magie qu’elle suscite et des belles histoires qu’elle sait raconter.

Voici donc quelques pistes pour découvrir cette ville aussi fascinante qu’agaçante ; comment bien s’organiser en 3 jours à New Delhi ?

Si nous ne le faisons pas systématiquement pour tous les articles « 3 jours à… », nous avons jugé indispensable de le faire pour New Delhi : un paragraphe expliquant comme circuler dans la ville. Cette jungle urbaine au bruit incessant peut décontenancer plus d’un voyageur expérimenté, tant tout peut sembler chaotique ! Mais pas de panique, ça se fait très bien !

Comment circuler dans New Delhi ?

À Delhi, il existe un très bon système de transport souterrain ; un métro climatisé permettant de faire une pause du bruit des klaxons et de la pollution urbaine. Petit « + » qui peut faire la différence pour les voyageuses, une section est réservée aux femmes. Le problème du métro, c’est qu’il n’est pas suffisamment développé compte tenu de l’immensité de la ville. C’est là qu’interviennent les rickshaws (le cousin du tuk-tuk) ; petits, ils se faufilent partout et permettent de gagner un temps précieux ! Ils sont particulièrement utiles pour les courts trajets. Bien sûr, il est important de négocier le tarif au préalable pour éviter de se faire (trop lourdement) arnaquer. Enfin, il existe la solution de la voiture avec chauffeur, qui peut se louer à la journée. Cette solution est intéressante lors d’escapades plus éloignées dans la ville, ou lorsque la fatigue prend le dessus ! Il convient de se renseigner auprès de son hôtel (si ce dernier inspire confiance) ou de l’Office du Tourisme de Connaught Place, afin de trouver un chauffeur fiable.

3 jours à New Delhi : Les rickshawsRickshwas de Delhi (photo : World Bank Photo Collection)

Jour 1 : Old Delhi

Pour démarrer ce séjour dans la capitale indienne, immersion totale dans Old Delhi, la vieille ville regroupant un nombre hallucinant de très belles surprises, au gré de son labyrinthe de ruelles et de vieilles pierres. Visiter Old Delhi prendra la journée. Il ne faut pas hésiter à se promener en rickshaw, surtout au début, car l’absence de trottoirs et le ballet incessant des voitures, vélos, pousse-pousses, rickshaws, piétons, voire animaux, rend la visite à pied un peu périlleuse.

La visite des différents points d’intérêt du quartier peut se faire dans l’ordre de son choix, en fonction de ses envies. Généralement, elle inclut Chandni Chowk, l’artère principale de Old Delhi, qui fait office d’immense bazar à ciel ouvert où l’on trouve de tout (et surtout d’excellents stands de street food !) ; le Jama Masjid, plus grande mosquée de la ville mais également du pays (elle peut accueillir 25.000 personnes !), elle surprend par sa beauté et par ses deux minarets de 40 mètres de hauteur ; et le Fort Rouge, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui permet de se familiariser avec l’architecture moghole.

3 jours à New Delhi : Jama MasjidJama Masjid (photo : Jobit George)

Prendre son temps et rester zen est la clé pour ne pas finir la journée épuisé ! Les voyageurs les plus patients seront récompensés ; une journée dans Old Delhi peut offrir plus de magnifiques scènes de vie qu’une semaine toute entière dans le reste de la ville !

Nous le disions en introduction, Delhi est une ville de contrastes. On parle souvent du contraste richesse/pauvreté qui est saisissant, et il commence par se caractériser géographiquement et architecturalement au coeur de la ville ! Old Delhi, c’est le coeur historique et la pauvreté qui la caractérise, tandis que New Delhi, c’est l’héritage des colonies anglaises, avec ses grandes allées parfaitement rectilignes, bordées d’arbres, de belles demeures et de bâtisses gouvernementales. Visiter Old et New Delhi, c’est comme visiter deux planètes différentes.

Jour 2 : New Delhi – Connaught Place, Gandhi Smriti, Temple Akshardham

Passer par Connaught Place au début de la journée permet de prendre le pouls de la ville nouvelle. Connaught Place regorge de petits restaurants et cafés, d’hôtels haut de gamme, et de boutiques. C’est aussi un point central pour les locaux et les voyageurs. Cela ne mérite pas que l’on y passe 4 heures, mais s’y arrêter peut valoir le coup, notamment à l’Office du Tourisme officiel pour y récupérer quelques informations. Cap ensuite sur Gandhi Smriti, un musée dédié à Mahatma Gandhi, qui est également la maison où il a passé les 144 derniers jours de sa vie, avant d’y être assassiné. La quiétude des lieux, la documentation sur Gandhi, le petit jardin, font de ce lieu un endroit très particulier au coeur de la ville et du brouhaha ambiant. Une escale reposante et émouvante à ne pas louper.

Les derniers pas de Gandhi, au Gandhi Smriti (photo : Wilson Loo Kok Wee)

La visite se poursuit au Temple Akshardham, qui mérite que l’on s’y attarde pour son architecture sublime, et pour l’histoire qu’il raconte ; il est l’un des plus grands temples du monde dédié à l’hindouisme. En son sein, plus de 20.000 reproductions de divinités sont gravées. L’entrée est gratuite, mais certaines attractions y sont payantes (comme le spectacle d’eau, par exemple).

3 jours à New Delhi : Le Temple AkshardhamLe Temple Akshardham (photo : Claudio)

Jour 3 : New Delhi – Tombe de Humayun, Qûtb Minâr, Lodhi Garden

Pour terminer cette éprouvante mais fascinante visite de 3 jours, direction la Tombe de Humayun, superbe site qui abrite, comme son nom l’indique, la tombe de l’empereur Humâyûn, second empereur moghol (16ème siècle). Cette merveille d’architecture a directement inspiré celle du Taj Mahal.

3 jours à New Delhi : La Tombe d'HumayunLa Tombe de Humayun au coucher du soleil (photo : sandeepachetan.com travel photography)

La visite se poursuite vers le Qûtb Minâr, au sud de la ville (accessible en métro, puis en rickshaw). Le Qûtb Minâr n’est autre que le plus haut minaret de l’Inde, du haut de ses 73 mètres de hauteur. Il semble avoir été découpé comme de la dentelle, tant les détails y sont fascinants. Construite au début du règne musulman dans le pays, son origine reste inconnue, tout comme ses ruines à ses pieds, qui pourraient être celles de la première mosquée construite dans le pays.

3 jours à New Delhi : Le Qûtb MinârLe minaret de Qûtb Minâr (photo : Kannan B)

Pour clore la journée, il pourrait être judicieux de se rendre dans Lodhi Garden, pour marcher au calme, se détendre et admirer les différents monuments moghols et les espaces verts respirants la sérénité. Au crépuscule, les monuments et tombes revêtent une teinte ocre empreinte de magie. Rien de mieux pour clore la journée, et plus globalement, ces 3 jours à New Delhi, à la découverte de la magie et de l’histoire, que l’on aurait facilement pu louper au détriment du chaos urbain définissant cette capitale captivante… et indéniablement charmante.

3 jours à New Delhi : Lodhi GardenLodhi Garden (photo : Nadir Hashmi)

 

Crédit photo à la une : Wasin Waeosri

Written by Anne

Voyageuse, amoureuse des mots, de l'image et des autres humains en général, Anne a rejoint l'équipe Zip World après avoir pris le temps de voyager autour du monde en 2013 à la rencontre des Français de l'étranger, dont elle livre les portraits sur son blog personnel : www.allervoirailleurssijysuis.fr

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *