3 jours à New York : que faire, que voir ?

3 jours à New York : que faire, que voir ?

Entendons-nous bien avant toute chose : 3 jours à New York, ce n’est pas suffisant. New York s’explore en plusieurs jours, en plusieurs semaines, voire en plusieurs mois. Et même après plusieurs années à New York, paraît-il que l’on se surprend à continuer d’être surpris par cette ville hallucinante, vibrante, inspirante, passionnante, et autres rimes en -ante.
Puisque notre série d’articles s’intitule « 3 à jours à… », jouons donc le jeu ; nous constaterons rapidement qu’il est tout à fait possible de s’offrir un très sympathique aperçu de New York en 3 jours, à condition de ne pas avoir peur de marcher…
Puis, on ne va pas se mentir, les clichés à New York, on aime ça. Et même si l’on tente de les éviter à la 5ème visite de la Grosse Pomme, il y aura toujours une vue panoramique depuis l’Empire State Building ou une promenade en bateau sur l’Hudson River qui nous fera de l’oeil. Car les clichés new-yorkais, ils sont beaux et on ne s’en lasse – étonnamment – pas.

Jour 1

C’est donc tout en cliché – et tôt de préférence – que nous commençons cette première journée par l’extrême sud de Manhattan : le port de New York ! Cette zone industrielle, devenue touristique au fil du temps, offre de magnifiques vues sur Staten Island (au sud), sur Brooklyn (à l’est), et sur le New Jersey (à l’ouest). Les points de vue à New York ne manquant pas, inutile de s’y attarder trop longtemps, car il sera rapidement le moment d’embarquer à bord d’un ferry pour aller rencontrer la fameuse Statue de la Liberté, immanquable absolu pour tout visiteur à New York. Pour observer « Miss Liberty » depuis le bateau, c’est à droite qu’il faut se placer ; les points de vue pour les photos seront généralement parfaits ! Une fois sur l’île, le tour est vite fait et l’agitation touristique devient vite agaçante. Mais il serait dommage de ne pas y passer, même brièvement, tant le symbole d’espoir qu’elle a représenté pour de très nombreux migrants européens ne peut laisser insensible. Dans cette même lancée, il est alors possible de se rendre sur Ellis Island afin de visiter le musée de l’immigration, qui promet émotions & claque historique.

La Statue de la Liberté, New YorkLa Statue de la Liberté, vue depuis le ferry

De retour à Manhattan, direction Ground Zero, qui ne se trouve qu’à 15 min de marche de là. Le monument créé à la mémoire des personnes disparues lors des attentats du 11 septembre a de quoi donner des frissons. Impressionnant pour la symbolique qu’il représente, Ground Zero révèle également un travail architectural vraiment saisissant.
A une vingtaine de minutes de marche vers le nord est, on débarque dans Chinatown où une pause repas ne sera pas de trop pour se remettre de cette matinée forte en émotions. Pour découvrir ce quartier riche en couleurs, il suffit simplement de se promener dans ses rues, de laisser ses sens en éveil, de prendre le temps d’observer les vitrines et la vie de ses habitants… Dépaysant et reposant malgré le vacarme d’un quartier qui ne s’arrête jamais, on se sent comme dans une autre dimension à Chinatown.

Chinatown, New YorkDevantures de magasins à Chinatown

Pour clore cette première journée, direction Times Square – facilement accessible en métro depuis Chinatown – pour espérer profiter de ce quartier mythique à la lumière du jour, avant que la nuit et ses incroyables éclairages viennent donner une toute autre dimension au quartier. Touristes surexcités, New-yorkais pressés, taxis exaspérés, bruits de klaxons incessants, font de Times Square un endroit aussi séduisant qu’agaçant, mais il faut y passer une soirée pour comprendre toute la folie dont New York sait faire preuve. Ce sera le moment pour s’offrir une comédie musicale à Broadway, aller faire le plein de chocolat à l’incroyable boutique M&M’s, boire un verre au restaurant panoramique The View, s’offrir un véritable cheesecake new-yorkais chez Junior’s, ainsi que faire du shopping parmi de nombreuses marques américaines que l’on ne trouve pas « chez nous »… avant d’aller enfin se reposer après cette journée vraisemblablement éreintante !

Times Square, New YorkTimes Square de nuit

Jour 2

Pour démarrer cette seconde journée, direction l’immanquable Met (Metropolitan Museum of Art), qui n’est autre que l’un des plus grands musées d’art du monde. Au Met, même les « non-amateurs » de musées ne pourront rester de marbre face aux plus de 2 millions d’oeuvres, provenant de la planète entière… Un rapide détour ensuite par les rues de l’Upper East Side s’imposera, afin d’admirer les sublimes demeures de ce quartier, connu pour son prix de l’immobilier défiant tout bon sens et figurant parmi les plus élevés de la ville de New York. Retour ensuite sur la mythique 5th Avenue, pour ses nombreuses boutiques de prestige et ses bâtiments historiques.

Le Metropolitan Museum of Art, New YorkLe Met, Metropolitan Museum of Art

Les plus fancy pourront s’y attarder, les autres (comprendre : ceux dont le portefeuille préfère les hot-dogs de la rue) pourront se précipiter  à Central Park pour un bon bol d’air pur au coeur du célébrissime poumon vert… Le parc, absolument immense, se traverse difficilement en entier au cours d’une simple promenade, à moins d’avoir beaucoup de temps devant soi (compter plus d’1h30). Il est possible d’y pique-niquer, d’y faire du vélo, de la barque en été et du patins à glace en hiver… Il y a également un zoo, des terrains de sport, un « petit château » (Belvedere Castle) d’où l’on peut avoir une vue sublime sur la ville et sur le parc.

Central Park, New YorkCentral Park et les buildings de Manhattan en arrière-plan, vus depuis le Belvedere Castle

Pour ceux qui auraient résisté à l’appel de la sieste sur l’herbe, il est temps de mettre le cap un peu plus au sud pour l’une des plus belles vues de New York, celle pour laquelle il faut recharger impérativement ses batteries d’appareil photo : Le dernier étage du Rockefeller Center, également appelé Top of the Rock. Il est vivement conseillé de réserver son billet d’accès à l’avance pour éviter les interminables files d’attente. Certains préfèreront la vue depuis l’Empire State Building – qui est sensiblement la même, entendons-nous – mais celle-ci a le mérite de justement intégrer l’imposant Empire State dans le paysage ! En redescendant, les aficionados et autres amoureux de musées frustrés de n’être allés qu’au Met pourront se diriger vers le MoMA (Museum of Modern Art), non loin de là. Les autres pourront attendre patiemment le coucher du soleil depuis Top of the Rock pour admirer cette sublime vue de nuit, avant de terminer la journée dans SoHo, bien plus au sud, ce qui sera sans doute la parfaite occasion pour tester les fameux taxis jaunes new-yorkais !

La vue depuis le Rockefeller Center, Top of the Rock, New YorkVue sur l’Empire State Building et le sud de Manhattan, depuis le sommet du Rockefeller Center

Jour 3

Qui avait eu la mauvaise idée de penser que ce 3ème réveil ne serait pas difficile ? Visiter New York n’est pas de tout repos, on avait prévenu ! Au réveil ce matin, direction Brooklyn ! Vie bohème, art de rue, cafés cosy, ambiance décontractée, culture « hipster », melting pot d’influences, font de ce quartier une étape réellement incontournable pour tout voyageur à New York. S’il est facile de trouver une multitude de bonnes adresses (galeries d’art, restaurants, cafés, musées, parcs, etc), le mieux reste de parcourir Brooklyn au gré de ses envies, en arrivant du célèbre pont de Brooklyn ou bien du pont de Williamsburg. A noter également, la vue sur Manhattan est absolument hallucinante (depuis le Brooklyn Bridge Park, ou encore Sunset Park).

Le Brooklyn Bridge, New YorkPont de Brooklyn et vue sur Manhattan

Retour ensuite à Manhattan afin d’aller se promener sur la High Line, parc linéaire urbain suspendu ; en d’autres termes, cette ancienne voie ferrée a été réhabilitée en « espace vert » pour le plus grand bonheur des passants. Comme son nom l’indique, ce parc est en hauteur (suspendu) et offre donc une vue très dégagée sur la ville. Il sera possible ensuite de se rendre au Chelsea Market, l’incontournable du shopping alimentaire, ou bien de flâner dans West Village, quartier bucolique et poétique où des hommes et des femmes se sont battus pour les droits des homosexuels dans les années 60.

Vue depuis la High Line, New YorkVue sur la ville depuis la High Line

Pour la dernière soirée à New York, cap sur East Village et le Lower East Side ! Ici, bien moins de touristes, beaucoup plus de New-yorkais ! La fête est au rendez-vous depuis que ne cessent de s’ouvrir restaurants, bars, cafés et discothèques. De quoi s’attacher au New York authentique, bien loin des lumières aveuglantes d’un Times Square surpeuplé… Car il en reste assurément, des choses à visiter dans cette incroyable New York…

Crédits photos :
Statue de la Liberté : William Warby / Foter / CC BY
Chinatown : www.allervoirailleurssijysuis.fr
Times Square : akarakoc / Foter / CC BY-ND
Met : www.allervoirailleurssijysuis.fr
Central Park : YGX / Foter / CC BY-NC-ND
Rockefeller Center / Top of the Rock : Andrés Moreira / Foter / CC BY-SA
Brooklyn Bridge : Curtis MacNewton / Foter / CC BY-SA
Vue depuis la High Line : nan palmero / Foter / CC BY

Written by Anne

Voyageuse, amoureuse des mots, de l'image et des autres humains en général, Anne a rejoint l'équipe Zip World après avoir pris le temps de voyager autour du monde en 2013 à la rencontre des Français de l'étranger, dont elle livre les portraits sur son blog personnel : www.allervoirailleurssijysuis.fr

2 Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *