3 jours à Santiago du Chili : que faire, que voir ?

3 jours à Santiago du Chili : que faire, que voir ?

Dans le cadre d’un voyage au Chili, que ce soit du nord au sud ou du sud au nord, on n’a pas vraiment le choix que de passer par Santiago, la capitale du pays. Mettons cela sur le compte de la forme pour le moins surprenante de ce pays tout en longueur, mais également de son réseau routier ; pas de doute, tous les chemins mènent à Santiago ! Et c’est tant mieux. Car la capitale chilienne réserve bien des surprises – tant culturelles, qu’architecturales ou festives – et l’on peut s’y promener relativement aisément à pied lors d’une escale de 3 jours, car pour le plus grands bonheurs des visiteurs, les plus grands points d’intérêts de Santiago s’articulent principalement autour de son centre historique.

Jour 1 – Plaza de Armas, Museo Chileno de Arte Precolombino, Barrios Bellas Artes & Lastarria, Parque Forestal

Cette première journée commence précisément là où commence généralement toute visite d’une ville sud-américaine, à savoir sur la place centrale ! Appelée Plaza de Armas à Santiago, comme dans de nombreuses autres villes latines, on démarre ici par le coeur historique de la ville. C’est sur cette place que se dresse fièrement la Cathédrale Métropolitaine de Santiago, construite à la fin du 18ème siècle, appréciée des visiteurs pour ses ornements intérieurs baroques et néo-classiques. Elle est la 5ème église a avoir été érigée en cet endroit précis ; les 4 précédentes – toutes construites en une centaine d’années – ont été détruites, soit par les Indiens lors d’affrontements, soit par des tremblements de terre. La visite se poursuit tout naturellement avec le Musée chilien d’art précolombien (Museo Chileno de Arte Precolombino), considéré comme l’un des plus beaux de Santiago. On y trouve des collections étonnantes sur les civilisations pré-colombiennes du sous-continent, permettant ainsi de mieux comprendre l’histoire du pays tout en découvrant les traditions des empires mayas, incas et aztèques.

3 jours à Santiago du Chili : La CathédraleLa Cathédrale Métropolitaine de Santiago (crédit photo : Daniel Diaz Vera)

Pour une pause repas bien méritée, cap sur l’agréable quartier des Beaux-Arts (Barrio Bellas Artes) qui s’étend également sur son voisin, le Barrio Lastarria. Ces deux quartiers, connus pour être les quartiers « branchés » de Santiago sont particulièrement appréciés pour leurs restaurants, terrasses, bars à tapas, cafés, boutiques atypiques, petites librairies, et écoles artistiques. Tout naturellement, ils sont aussi très appréciés pour leur proximité avec le Parc Forestal, vaste terrain de jeu de 17 hectares permettant aux Santiagois de flâner, pique-niquer en famille et de faire du sport. Les amateurs d’art pourront également en profiter pour aller aux Musée des Beaux-Arts, qui est le musée le plus ancien d’Amérique latine !

3 jours à Santiago du Chili : Parque ForestalParque Forrestal (crédit photo : Keturah Stickann)

Jour 2 – Santa Lucia, Barrio Paris-Londres, Palacio de la Moneda, Barrio Concha y Toro

Après un bon petit déjeuner, direction le Cerro Santa Lucia, un joli parc construit sur une colline de 630 m d’altitude qui n’est autre que la cheminée d’un volcan ! Historiquement, la colline était utilisée par les Espagnols comme point de surveillance des Autochtones ; la vue y est dégagée, et c’est pour cela que le parc est tant apprécié aujourd’hui par les Santiagois comme par les touristes. Tout près de là, le marché artisanal de Santa Lucia (Feria Artesanal de Santa Lucia) s’impose comme une place de choix pour trouver des souvenirs du Chili en tous genres ; vêtements, sacs, chapeaux, ponchos traditionnels & lainages, chaussures, objets de décoration, bijoux, on trouve de tout dans ce grand bazar, et bien sûr, à très bon prix ! La visite se poursuit avec la découverte d’un quartier pour le moins atypique, celui du Barrio Paris-Londres, à quelques minutes de marche de là. Sans grande surprise, il doit son nom aux deux villes européennes dont son architecture est inspirée ; évidemment, il ne faut pas y rechercher l’exactitude architecturale, mais le coup d’oeil – même rapide – est sympathique à jeter.

3 jours à Santiago du Chili : Barrio Paris-LondresLes ruelles pavées du Barrio Paris-Londres (crédit photo : Ailniery Wu)

Une petite marche vers l’ouest mènera (presque) tout droit vers le Palacio de la Moneda, siège de la présidence du Chili. Le Palais constitue l’un des bâtiments les plus remarquables construits par les Espagnols lors de leur conquête de l’Amérique latine, mais il a surtout souvent été au centre d’un passé politique tumultueux. En continuant toujours un peu vers l’ouest (station de métro República), on atterrit dans un quartier souvent oublié, le Barrio Concha y Toro. Ses ruelles pavées et son architecture de style européen se voulaient représentatifs d’une époque importante dans l’histoire de la ville ; les plus grands architectes ont dessiné les édifices dont on reconnaît facilement les façades néo-classiques, gothiques, ou art déco.

3 jours à Santiago du Chili : Palacio de la MonedaLe Palacio de la Moneda (UK in Chile)

Jour 3 – Mercados Central & La Vega, La Chascona, Cerro San Cristóbal, Barrio Bellavista

Pour cette dernière journée, cap au nord du centre historique, au Mercado Central. Il s’agit de l’ancien marché central de Santiago, dans lequel il se vend aujourd’hui principalement du poisson et des fruits de mer. Il vaut le détour pour son architecture acier & vitres assez surprenante, mais les amateurs de poissons et fruits de mer auront sans doute l’idée de revenir plus tard, afin de déguster les merveilles de la mer qu’offrent les nombreux petits restaurants de poissons du marché. À moins de 10 min de marche de là, se trouve le Mercado La Vega. Plus récent et aujourd’hui considéré comme le marché principal, c’est là que l’on trouve la viande, les fruits et les légumes. C’est un dédale de couleurs, de senteurs, d’ambiances, de goûts et de bruits très caractéristiques aux marchés sud-américains ! Celui de Santiago est fidèle à leur réputation ; le brouhaha y est exquis ! L’idéal est de ne pas trop manger le matin, afin de se laisser tenter par les fruits et les spécialités locales !

3 jours à Santiago du Chili : Mercado CentralLe fameux Mercado Central et ses petits restaurants (crédit photo : Damien Walmsley)

Pour bien digérer la visite gourmande du marché, en route pour le Cerro San Cristóbal, qui offre une vue à couper le souffle sur Santiago et les montagnes en arrière-plan. Il est possible de monter à pied et de redescendre en funiculaire, ou inversement. Ses 720 hectares de nature font du Cerro San Cristóbal le plus grand espace vert de la ville, et l’un des plus grands parcs urbains du monde. On y trouve des piscines en été, ainsi qu’un incroyable parc qui fait la joie des enfants, le parc du Bicentenaire (Parque Bicentenario de la Infancia), mais également un petit zoo, et une imposante statue de 14 m de haut de la Vierge Marie. De quoi terminer cette dernière journée en beauté, ou presque… Car que serait une visite de Santiago, sans passer par le célèbre quartier Bellavista (Barrio Bellavista), le quartier festif par excellence de la capitale chilienne, où il sera très fortement conseillé de goûter aux spécialités en matière de cocktails, le Pisco Sour et le fameux Torremoto ! On n’en dit pas plus ! 🙂

Bon séjour ! 🙂

3 jours à Santiago du Chili : Barrio BellavistaL’animé Barrio Bellavista, dynamique de jour comme de nuit ! (crédit photo : Harri J)

Crédit photo à la Une : Claudio Sepúlveda Geoffroy

Written by Anne

Voyageuse, amoureuse des mots, de l'image et des autres humains en général, Anne a rejoint l'équipe Zip World après avoir pris le temps de voyager autour du monde en 2013 à la rencontre des Français de l'étranger, dont elle livre les portraits sur son blog personnel : www.allervoirailleurssijysuis.fr

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *