Interview voyageur : Clément partage son sourire à travers le monde

Interview voyageur : Clément partage son sourire à travers le monde

Bonjour Clément, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Je m’appelle Clément Raymond, j’ai 27 ans, j’habite Saint Étienne et travaille depuis 6 ans au sein du groupe associatif Siel Bleu. Je suis enseignant en Activité physique adaptée. Qu’est-ce que c’est ? C’est un peu comme un prof de sport, sauf que moi j’interviens seulement auprès de personnes fragilisées (handicap mental, physique, maladies chroniques, personnes âgées) en utilisant l’activité physique comme outil de prévention thérapeutique. Passionné par le sport, la cuisine et le voyage, je suis curieux et j’ai besoin chaque jour d’apprendre de nouvelles choses !

Vous êtes parti, tout début 2019, en voyage autour du monde d’un an. Votre voyage s’organise autour d’un projet éducatif et culturel. Pouvez-vous nous expliquer de quoi il s’agit ?

Début 2018, alors que je travaillais pour l’association Siel Bleu, j’ai ressenti une envie subite de prendre un peu d’air, de laisser place aux passions plutôt qu’au travail. J’ai donc rapidement décidé de prendre une année de congé sabbatique pour voyager, avec un départ prévu l’année suivante. Mon envie était une envie de voyage mais pas que ! Effectivement… Quitter pendant  un an des personnes que l’on accompagne chaque semaine depuis cinq ans, c’est difficile ! J’ai donc décidé de continuer l’aventure avec eux, en utilisant le voyage comme outil de découverte et d’ouverture sur le monde plutôt que le sport ! Mon projet s’appelle « Partage ton sourire ».

J’en ai donc parlé  autour de moi, et très vite, le projet a plu. Six structures spécialisées (instituts médicaux éducatifs et maisons de retraites), leurs bénéficiaires et leurs professionnels ont alors rejoint l’aventure ! Voyant le projet avancer, un ami m’a soumis l’idée de parler du projet sur les réseaux sociaux ; un message sur Facebook, et ce ne sont pas moins de 22 professeurs des écoles qui m’ont contacté et qui se sont engagés dans le projet, tous avec des idées plus géniales les unes que les autres ! Résultat : deux mois avant le départ, je me suis lancé dans un mini tour de France à la rencontre de toutes ces écoles !

Le principe général du projet, c’est que chaque structure et leurs professionnels utilisent à leur guise mon aventure pour aborder différentes thématiques (géographie, cultures, éducations, langues…) en cours ou lors d’ateliers manuels. Je mets donc à disposition mes photos, vidéos, détails de mes rencontres avec d’autres écoles du monde, etc.

Qu’espérez-vous comme retombées pour ce projet ?

En terme de retombées, je n’attends qu’une chose : donner le sourire, éveiller la curiosité et l’ouverture sur les autres et sur le monde, tant aux jeunes des écoles en France qu’aux personnes rencontrées tout au long de mon voyage.

Après quelques mois sur les routes du monde, quel premier bilan pouvez-vous dresser ?

Initialement, il était prévu que je traverse de nombreux pays, mais je me suis vite aperçu que l’imprévu reste le meilleur ami du voyageur en sac à dos. N’ayant déjà pas pour habitude de définir de plans de route, j’ai très vite été amené à passer plus de temps que prévu dans de nombreux endroits visités. Je suis en Amérique Latine depuis le 4 janvier, je m’envolerai de Mexico le 31 mai, direction le Québec. J’avoue que je suis déjà nostalgique de quitter ce merveilleux continent sur lequel je reviendrai sûrement !

Concernant le projet je suis ravi de la direction qu’il prend. Chaque structure en France s’est saisie de l’idée et réalise chaque jour des choses vraiment chouettes, pour le plus grand plaisir des élèves et des résidents.

Je retiendrai tout de même qu’il n’est pas facile de rencontrer les écoles sur place (vacances scolaires, refus d’accueil par les directions, trop peu de temps passé dans chaque ville pour organiser une visite…) ; avoir un contact sur place proche des écoles est d’une grande aide !

Enfin, plus personnellement, le voyage m’a permis, au fil des rencontres et des découvertes, de prendre conscience qu’il est important dans la vie de faire ce qui nous plaît, et c’est ce qui me pousse à réfléchir à plusieurs changements au niveau ma vie professionnelle et personnelle dès mon retour en France, en décembre 2019.

Pour suivre Clément dans son aventure : www.facebook.com/partagetonsourireautourdumonde

Written by Anne

Voyageuse, amoureuse des mots, de l'image et des autres humains en général, Anne a rejoint l'équipe Zip World après avoir pris le temps de voyager autour du monde en 2013 à la rencontre des Français de l'étranger, dont elle livre les portraits sur son blog personnel : www.allervoirailleurssijysuis.fr

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *