Itinéraire de 15 jours au Costa Rica

Itinéraire de 15 jours au Costa Rica

Il est généralement commun que l’on déteste copieusement tout ami ou collègue revenant du Costa Rica, et ce, pour une seule et légitime raison ; il ponctuera toutes ses phrases contant les détails de son voyage dans ce petit pays d’Amérique centrale par un agaçant : ¡ Pura Vida !
Mais ce ¡ Pura Vida ! qui peut éveiller en nous un désir d’étranglement incontrôlable est malheureusement tout à fait justifiable et raisonné pour la personne qui le prononce. Car le Costa Rica est aussi accueillant que le soleil est jaune (c’est dire !), et si la chaleur et la gentillesse des Ticos est très loin d’être une légende, cette bonne humeur et cette quiétude deviennent alors très vite contagieuses ; au Costa Rica, on n’a pas d’autre choix que de prendre enfin le temps de vivre.
Lumière sur un itinéraire de 15 jours au Costa Rica ; un Costa Rica tout aussi accessible qu’authentique.

Jour 1 – Arrivée et repos à San José

Le voyage commence à San José. Rares sont les voyageurs qui s’y arrêtent vraiment car le Costa Rica est souvent visité pour sa nature et ses activités sportives ; les visiteurs préfèrent alors déserter rapidement la capitale. Point de quartier colonial à San José, et c’est sans doute ce qui pourrait expliquer le désinterêt des voyageurs pour la ville. Mais sa visite – même rapide – offre tout de même une belle entrée en matière et permet surtout de se remettre du long voyage en avion. Les amis de la culture iront visiter le Théâtre National ou les différents musées, tandis que les amoureux du brouhaha sud-américain se dirigeront sans hésitation vers le marché central. Les autres profiteront de leur hôtel pour recharger les batteries.

Le Théâtre National de San José, Costa RicaLe Théâtre National de San José, Costa Rica

Jour 2 – Sarapiquí

Non loin de de San José, au nord, on atterrit dans la jungle, à Sarapiquí, paradis des amoureux de nature et de sports (randonnée, kayak, rafting, VTT). Dans la région, les petits lodges en pleine jungle sont légion ; cela facilite l’immersion totale et l’observation des 1001 espèces d’animaux (oiseaux et singes, pour la plupart). Ceux qui s’intéressent à l’agrotourisme seront à leur place, puisqu’il est possible de visiter les plantations de cacao, d’ananas ou encore de bananes.

Pont suspendu dans la jungle de Sarapiquí, Costa RicaPont suspendu dans la jungle de Sarapiquí, Costa Rica

Jour 3 et 4 – Parc National du Volcan Arenal & La Fortuna

Au matin du 3ème jour, cap à l’ouest, en direction de La Fortuna, petite ville encore charmante malgré sa proximité avec le célèbre volcan, considéré comme l’une des attractions les plus touristiques du pays. À l’arrivée, après l’installation à l’auberge, l’heure est à la recherche d’une agence proposant une randonnée dans le Parc National du Volcan Arenal ; ce n’est pas ce qui manque, et elles proposent généralement toutes à peu près la même chose, plus ou moins au même tarif. Mais cela peut valoir le coup de bien chercher, afin de sauver quelques euros. Il est également possible de faire la randonnée par soi-même, mais avouons qu’un guide maîtrisant l’histoire et les petits secrets du coin, c’est toujours plaisant. De plus, le Volcan Arenal étant toujours actif, cela pourrait en effrayer certains. Quant aux animaux, pas de doute, c’est le guide qui sera le plus à même de vous les montrer et de vous permettre de les observer en toute sécurité ! Siège d’une biodiversité tout simplement fascinante, ce parc est ce que l’on appelle un « incontournable » au Costa Rica. En choisissant un tour l’après-midi même, il sera possible d’admirer le coucher du soleil sur le volcan et le Lac Arenal, et redescendre à la lueur des lampes frontales. Ainsi, la nuit, tous les bruits de la jungle sont décuplés, et de surprenantes sensations sont généralement au rendez-vous ! Le lendemain, grasse matinée pour se remettre de tout ça, ou bien détente à La Fortuna le matin, avant de reprendre la route vers Liberia.

Volcan Arenal, Costa RicaVolcan Arenal, Costa Rica

Jour 5 et 6 – Liberia & Volcan Rincón de la Vieja

Liberia, aussi appelée « la ville blanche », est surtout et avant tout une ville-étape. Elle est le point de départ de nombreuses excursions dans la région, notamment celle du Volcan Rincón de la Vieja, qui nous intéresse tout particulièrement. L’après-midi à Liberia permettra de se détendre, de faire des provisions et de trouver la bonne agence afin d’organiser la petite randonnée du lendemain. L’intérêt de cette excursion, au-delà de la beauté de ses 9 centres éruptifs et de ses 2 cônes volcaniques, ce sont ses rivières, ses piscines d’eau chaude naturelles, et ses bains de boue volcanique ! Plusieurs sentiers existent, et là encore, un guide est conseillé afin de vous faire découvrir la flore et la faune habitant les lieux (coatis, singes hurleurs, serpents, etc). Il est également possible de s’adonner à tout un tas d’activités, et notamment l’équitation.

Chute d'eau dans le Parc du Volcan Rincón de la Vieja, Costa RicaChute d’eau dans le Parc du Volcan Rincón de la Vieja, Costa Rica

Jour 7 et 8 – Playa Sámara

Tôt le matin, en route pour Playa Sámara ! Petit paradis, l’ambiance est ici à la détente et au farniente. Autrement dit, c’est le moment ou jamais dans cet article de caler un petit ¡ Pura Vida ! Nul besoin de fournir le mode d’emploi de ce qu’il y a à faire à Playa Sámara, la réponse est : se laisser vivre ! Cependant, comme dans de nombreux endroits de bord de mer au Costa Rica, il est fréquent et facile d’y faire du surf ou du stand up paddle. De nombreuses et adorables petites criques aux alentours permettent de se retrouver au calme, tandis que d’autres préfèreront les balades à cheval sur le sable ou la détente absolue, cocktail à la main, les pieds dans l’eau.

Playa Sámara, Costa RicaPlaya Sámara, Costa Rica

Jour 9 et 10 – Quepos & Parc National Manuel Antonio

C’est très tôt et – a priori – bien reposé qu’il faudra mettre les voiles le matin du 9ème jour, car il y a de la route à faire ! Direction le célébrissime Parc National Manuel Antonio, en faisant une halte à Quepos où l’on déposera les sacs. Si l’on qualifie de « célébrissime » ce parc, c’est tout simplement parce qu’il est le plus visité du pays, et sans aucun doute le plus réputé. Mais que l’on se rassure, les lieux ne sont jamais vraiment bondés. Une fois n’est pas coutume, Manuel Antonio séduit pour sa nature luxuriante et pour la richesse exceptionnelle de sa faune et de sa flore. Entre plages, montagnes, îles et mangroves, nos sens sont en éveil en permanence. Pour beaucoup de voyageurs, ce parc figure parmi les meilleurs souvenirs. Là encore, il est recommandé de faire appel à un guide. De nombreuses activités sont également proposées, de la plus tranquille à la plus extrême, en fonction des envies et des capacités de chacun. Le Jour 10 se terminera sur la route, afin de rejoindre San Isidro de El General et d’y dormir pour la nuit…

Parc National Manuel Antonio, Costa RicaParc National Manuel Antonio, Costa Rica

Jour 11 et 12 – De San Isidro de El General au Cerro Chirripó

Après ces 2 jours de détente, place à l’action et direction le Cerro Chirripó, le point culminant du pays, pour un inoubliable trek de 2 jours. Les voyageurs ayant davantage de temps apprécieront sans doute de le faire en 3 jours. En arrivant à San Isidro de El General, un bus amène à San Gerardo de Rivas, point de départ du trek, où il sera possible de faire les dernières commissions (mais attention, comme souvent, les tarifs des épiceries sont bien plus élevés qu’à San Isidro !). Pour gravir le Chirripó, une nuit en refuge s’impose. Le 1er jour compte 17 km et 7 à 9h de marche sur des sentiers boueux et avec 2000 m de dénivelé. À mi-chemin, un refuge permet aux marcheurs de se retrouver et de manger un morceau tous ensemble. À noter que la seconde moitié du trek du 1er jour est plus facile que la première moitié (ouf !). Le 2ème jour, il faut compter 2h de marche jusqu’au Chirripó, puis 1h30 pour redescendre. Ceux qui veulent continuer à découvrir la cordillère seront plus tranquilles ; ceux qui n’ont que 2 jours pour ce trek devront ajouter de 5h30 à 6h de marche supplémentaire pour redescendre jusqu’à San Gerardo. Il vaut donc mieux se lever tôt ! Là encore, c’est une très grosse journée mais le jeu en vaut la chandelle…! De retour au village, un saut dans des sources d’eau chaude pour détendre les muscles et une bonne nuit de sommeil devraient permettre de terminer le voyage en bonne et due forme !

Trek du Cerro Chirripó, Costa RicaTrek du Cerro Chirripó, Costa Rica

Jour 13 et 14 – Cahuita

Pour clore le séjour, une très longue route s’impose jusqu’à Cahuita, au sud de la côte caraïbe. Ici, changement de décor, de musique, de cuisine et de culture ! Rien de mieux pour fêter la fin du périple que de s’immerger dans cet atmosphère unique, véritable mélange de cultures afrocaribéenne, tica et indienne. Les palmiers se penchent jusqu’à embrasser les plages de sable blanc, tandis que les singes capucins se promènent en parfaite liberté au-dessus de nos têtes. Tout proche, le Parc National de Cahuita, permet une ultime fois de profiter des beautés naturelles du pays, avant de retourner prendre l’avion à San José.

Lever de soleil sur la plage de Cahuita, Costa RicaLever de soleil sur la plage de Cahuita, Costa Rica

Jour 15 – Retour à San José

C’est la tête (et les jambes, pour les trekkeurs !) pleine de souvenirs que se fera la route du retour jusqu’à la capitale. Petit pays, le Costa Rica est pourtant immense par ses richesses naturelles et sa beauté incontestable. Nul ne peut rester insensible aux charmes du Costa Rica et face à la gentillesse de ses habitants. En fait, il n’y a qu’une chose à dire : ¡ Pura Vida ! (Ahahah).

Toucan au Costa Rica

Crédits photos :
Photo à la une : Gаme of light via Foter.com / CC BY-NC-SA
San José : GothPhil via Foter.com / CC BY-NC-ND
Volcan Arenal : smilla4
Sarapiquí : Doug
Rincón de la Vieja : tshantz
Playa Sámara : Lydia Chow
Parc National Manuel Antonio : Wim Hertog
Cerro Chirripó : biologo via Foter.com / CC BY-NC-SA
Cahuita : Armando Maynez via Foter.com / CC BY
Toucan : Martin Heigan

Written by Anne

Voyageuse, amoureuse des mots, de l'image et des autres humains en général, Anne a rejoint l'équipe Zip World après avoir pris le temps de voyager autour du monde en 2013 à la rencontre des Français de l'étranger, dont elle livre les portraits sur son blog personnel : www.allervoirailleurssijysuis.fr

2 Commentaires

  1. Sylvette

    Bonjour

    concernant votre circuit de 15 jours au Costa Rica, s’il y avait des choses à changer, des lieux où vous vous seriez arrêtée plus longtemps, ça serait quoi?

    Comment on été faits tous les trajets? voiture? bus?

    merci!

    1. Anne

      Bonjour Sylvette ! Nous avons mixé plusieurs itinéraires parmi nos expériences à chacun, afin de proposer cet itinéraire-là. Difficile de dire ce que l’on changerait, car cela dépend des goûts et envies de chacun. Nous pensons qu’il n’y a pas d’itinéraire idéal ; nous proposons une base, après, libre à chacun de modifier le parcours en fonction des rencontres faites sur place et des opportunités rencontrées. Il est possible de faire ces trajets-là en voiture ou bus. Bonne préparation de voyage !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *