L’art de voyager léger ou comment obtenir un sac à dos le moins lourd possible ?

L’art de voyager léger ou comment obtenir un sac à dos le moins lourd possible ?

Si nous avons déjà abordé le sujet du sac à dos à travers l’article Faire son sac pour partir en voyage, il est aujourd’hui question de partager quelques petites techniques afin de voyager léger, voire très léger. Car un sac à dos de 15 kg peut vite sembler en peser 800 lors des journées de fatigue ou de démotivation, des journées de pluie à errer dans les rues à la recherche d’un hébergement disponible, ou tout simplement lors des déplacements & transits s’avérant un poil plus longs que ce qui était initialement prévu.

L'art de voyager léger ou comment obtenir un sac le moins lourd possible ?

Règle n°1 : le choix du sac

Généralement, les tourdumondistes et autres voyageurs au long cours, voyagent avec un sac ayant une contenance entre 50 et 70L. C’est une moyenne constatée mais il est possible de voyager avec bien moins. Tout est une question d’organisation et de choix du matériel.
La première chose à faire, c’est de ne pas choisir un sac à la contenance trop importante pour les « au cas où », car ce sac-là, on sera toujours tenté de le remplir ; et force est de constater qu’on le remplira bien souvent avec du superflu.
Si en revanche, on décide de partir avec 30 ou 40L, on fera en sorte de ne partir qu’avec l’essentiel.
La seconde chose à prendre en considération, c’est le poids du sac lui-même lorsqu’il est vide. Certains sont plus lourds que d’autres, mieux vaut choisir d’emblée un sac ultra-léger. Sache qu’il existe des sacs pesant à peine plus d’1 kg !

Exemple de sacs très petits pour voyager très léger : les Synapse de la marque Tom Bihn (19 ou 25L), le Gear Hauler de Eagle Creek (48L), les Exos (en 36, 38 ou 40L) de la marque Osprey. 

Règle n°2 : des vêtements adaptés

On en parlait dans cet article, il est important de prendre conscience qu’il faudra faire ses adieux à sa garde-robe. Mais dans l’idée d’avoir le sac à dos le plus léger possible, il faudra même passer à la vitesse supérieure et opter pour des vêtements qui s’adapteront à toutes les conditions : en pleine nature, dans les villes, dans les transports… Ces vêtements doivent également tous pouvoir s’harmoniser entre eux. Inutile donc de prendre un tee-shirt mauve et un pantalon vert pour réaliser une fois sur la route qu’ils ne vont pas ensemble.
Le nouvel allié de taille en matière de vêtements pratiques, légers, de qualité, et que l’on peut porter plusieurs jours d’affilé sans sentir mauvais, c’est la laine mérinos. En plus de toutes ces qualités-là, les vêtements en laine mérinos ont le mérite de tenir chaud lorsqu’il fait froid et de laisser respirer (grâce à la termo-régulation) s’il fait chaud. Et pour couronner le tout, ils sont très doux et solides.

Les marques les plus prisées offrant des solutions ultra-légères en termes de vêtements d’extérieur sont Outlier ou Marmot. Ces marques ont également le mérite d’être assez discrètes et permettent donc de ne pas toujours avoir l’air de partir en trek lorsque l’on décide de visiter une ville incognito ou de s’offrir un bon petit resto.
Pour les vêtements en laine mérinos, c’est du côté de la marque Icebreaker que ça se passe principalement, ainsi que chez Finisterre (pas 100% mérinos, malheureusement).

Règle n°3 : la question des chaussures

La question qui se pose bien souvent lors d’un voyage au long cours, c’est celle des chaussures de marche. Si certains les imaginent indispensables, nombreux sont les voyageurs aguerris qui clament haut et fort que cela reste du superflu, à moins de prévoir de nombreux et gros treks au cours du voyage.
Il n’y a pas de réponse universelle à ce sujet-là, c’est réellement très subjectif. Mais il est vrai que des chaussures de marche alourdissent considérablement le sac à dos et pourront vite s’avérer plus souvent inutiles qu’utiles. On pourrait penser que si tu te poses encore la question, ton besoin n’est peut-être pas réel, ou ne vaudra pas ce poids supplémentaire sur tes épaules. A noter que des chaussures de marche peuvent éventuellement se trouver partout si une occasion de trek imprévu se présente.

Règle n°4 : des accessoires passe-partout

Le poids du sac à dos augmente considérablement avec l’ajout de la trousse de toilettes, en particulier chez les filles, on ne va pas se mentir. Heureusement pour elles (pour nous), il existe des solutions assez miraculeuses pour celles qui souhaitent voyager de façon minimaliste sans se sentir totalement repoussantes pour autant. Certains savons « tout-en-un » peuvent être utilisés pour la douche, le shampooing, le lavage des vêtements ou de la vaisselle, comme dentifrice, etc.
La serviette en micro-fibre (ultra légère et qui sèche très vite) n’est plus une nouveauté pour les voyageurs aguerris et permet d’être utilisée pour la douche comme pour la plage.
La tablette ou le smartphone s’avèrent être de très bons alliés pour éviter de s’encombrer de jeux, livres, films et autres guides de voyage qui finissent par peser extrêmement lourd dans le sac.

Le savon « tout-en-un » le plus connu par les voyageurs est sans aucun doute celui du Dr Bronner. Quant à la serviette en micro-fibre, elle se trouve dans tous les magasins de randonnée.

Règle n°5 : ne pas oublier que l’on trouve de tout partout

Comme on le précisait dans cet article, il est absolument indispensable de bannir les expressions suivantes de son vocabulaire : « on ne sait jamais » et « au cas où ». Car on ne le redira jamais assez, on trouve de (presque) tout (presque) partout, qu’il s’agisse d’articles de toilettes, de médicaments basiques, de vêtements, de chaussures, d’articles de camping ou de trek. Si on n’est pas sûr de partir randonner, inutile de s’envoler avec la panoplie du parfait randonneur « juste au cas où ». Pour ceux qui partent pour des destinations plus isolées, il y a peu de chances qu’ils ne croisent pas la route de la civilisation juste avant, puisque les départs se font souvent des capitales et grandes villes.

Et vous, quels sont vos conseils pour voyager le plus léger possible ?

Crédit photos :
Photo à la une : davdenic ♫ in the sky ♫♫♫ / Source / CC BY-NC-ND
Photo fille au vélo : pabak sarkar / Source / CC BY-NC-ND

Written by Anne

Voyageuse, amoureuse des mots, de l'image et des autres humains en général, Anne a rejoint l'équipe Zip World après avoir pris le temps de voyager autour du monde en 2013 à la rencontre des Français de l'étranger, dont elle livre les portraits sur son blog personnel : www.allervoirailleurssijysuis.fr

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *