Le street art autour du monde

Le street art autour du monde

Faire tomber des barrières, communiquer des messages forts, marquer le coup, agir pour se souvenir, le street art fait rage dans toutes les grandes (et moins grandes) villes du monde, pour de belles causes et d’excellentes raisons. Un tour du monde, un voyage au long cours, ou une escapade de quelques semaines est parfois l’occasion de visiter ces véritables musées à ciel ouvert, ces lieux d’expression forts de symboliques et de significations. On se souvient notamment de cet artiste brésilien, Paulo Ito, dénonçant les dépenses hallucinantes faites à l’occasion de la Coupe du Monde de Football 2014, dans un pays où l’urgence n’était vraisemblablement pas à construire des stades de football… Cette image a marqué tous les esprits.
Découvrir une ville à travers son art urbain devient alors une autre manière de comprendre une culture, une situation sociale et politique, de cerner les difficultés et les problématiques. C’est aller au-delà du plaisir que procure une belle peinture, c’est comprendre et saisir ce qu’une population pense mais ne peut souvent pas exprimer librement. Ou bien ce qu’une population pense et dit, sans parvenir à se faire entendre.

Graffiti de Paulo Ito, au Brésil© www.latimes.com

Que les puristes en la matière nous excusent, nous ne dissocierons pas ici le muralisme du street art ou encore du graffiti. Nous prenons la responsabilité de regrouper dans le terme fourre-tout qu’est l’art urbain (ou le street art) ce qui émerveille nos yeux en voyage et fait remuer nos méninges… même s’il peut parfois arriver que le muralisme réponde à une commande publicitaire (et oui, diantre !).

Le magnifique projet « Google Art Projet Street Art » permet de retrouver des projets d’art urbain sur la planète entière, notamment grâce à une carte interactive. Cet excellent point de départ permet de donner un aperçu aux voyageurs, mais ne recense évidemment pas toutes les places de street art à travers le monde. Le réseau social www.urbacolors.com a également pour vocation de faire connaître le street art aux 4 coins du monde. Chacun peut apporter sa pierre à l’édifice en postant une photo d’une oeuvre dont il croise la route…

Puisque il est tout à fait impossible de recenser toutes les oeuvres existant sur notre belle planète, nous allons dresser ici la liste de 5 villes où nos voyageurs « autour du monde » passent fréquemment afin de leur recommander d’aller admirer ces merveilles d’art urbain de leurs propres yeux. Une chose est certaine, le street art autour du monde réserve bien des surprises !

New York, USA

De très grands comme JR, Cobra, Banksy, Keith Haring, Ron English ou encore Tristan Eaton ont laissé leur trace dans la Grande Pomme… Nous sommes alors contraints de reconnaître que New York est sans conteste LA capitale de l’art urbain dans le monde.

Oeuvre de l'artiste JR, à New York, USAOeuvre de JR à NYC, © www.nytimes.com
Oeuvre de Nick Walker à NYC, USAOeuvre de Nick Walker à NYC, © www.brooklynstreetart.com
Oeuvre de Banksy à NYC, USAOeuvre de Banksy à NYC, © untappedcities.com
Oeuvre de Ron English à NYC, USAOeuvre de Ron English à NYC, © www.whudat.de
Oeuvre de JR à NYC, USAOeuvre de JR à NYC, © www.thebohmerian.com
Oeuvre de Tristan Eaton à NYC, USAOeuvre de Tristan Eaton à NYC, © www.streetartnews.net

 

Valparaiso, Chili

Voici un parfait exemple d’art contestataire en période de dictature. Ce fut le point de départ, la raison d’exister du street art à Valparaiso. Aujourd’hui, la ville est devenue un véritable musée à ciel ouvert qui se visite même avec un guide !

Street art à Valparaiso, Chili© www.indulgy.com
Street art à Valparaiso, Chili© www.bloodyloud.com
Street art à Valparaiso, Chili© www.uniquetravelphoto.com
Street art à Valparaiso, Chili© insideflyer.boardingarea.com
Street art à Valparaiso, Chili© intelligenttravel.nationalgeographic.com
Street art à Valparaiso, Chili© nomadbiba.com

Buenos Aires, Argentine

Comme à Valparaiso, les propositions de « tours gratuits » (free tours) à la découverte du street art de la ville fleurissent, afin de raconter aux touristes et amateurs d’art urbain les trésors et secrets de la belle Buenos Aires.

Street art à Buenos Aires, ArgentineOeuvre de Martín Ron à Buenos Aires, © boards.sportslogos.net
Street art à Buenos Aires, Argentine© demoduck.com
Street art à Buenos Aires, Argentine© getblankspace.com
Street art à Buenos Aires, ArgentineOeuvre de Martín Ron à Buenos Aires, © Martín Ron
Street art à Buenos Aires, ArgentineOeuvre de El Marian © theculturetrip.com
Street art à Buenos Aires, Argentine© www.theguardian.com

 

Melbourne, Australie

Le lieu incontournable du street art à Melbourne, c’est le quartier d’Hosier Lane, véritable laboratoire de curiosités où tout le monde peut participer ! L’art urbain s’étend désormais hors des frontières de ce quartier, faisant incontestablement de Melbourne la ville la plus artistique d’Australie.

Street art à Melbourne, Australie
© junkpit.net
Street art à Melbourne, Australie© www.thatcreativefeeling.com
Street art à Melbourne, AustralieOeuvre de Fintan Magee à Melbourne, © www.fatcap.com
Street art à Melbourne, Australie© spaceelephant.com
Street art à Melbourne, Australie© www.smh.com.au
Street art à Melbourne, AustralieOeuvre de Baby Guerrilla à Melbourne, © concreteplayground.com

Manille, Philippines

Si l’art urbain s’exprime surtout en Amérique et en Europe, l’Asie s’éveille également de plus en plus à cette forme d’art. Manille, capitale des Philippines, est une très bonne introduction en la matière.

Street art à Manille, PhilippinesOeuvre de Elmer Valenzuela à Manille, © malate.wordpress.com
Street art à Manille, PhilippinesOeuvre de Karl Pilkington à Manille, © thehotstepperofasia.wordpress.com
Street art à Manille, Philippines© www.artslantstreet.com
Street art à Manille, Philippines© outsiderskrew.com

Et d’après vous, quelles villes du monde méritent un arrêt pour l’art urbain ?

Crédits photos :
Photo à la Une : Dan Nguyen @ New York City / Foter / CC BY-NC

Written by Anne

Voyageuse, amoureuse des mots, de l'image et des autres humains en général, Anne a rejoint l'équipe Zip World après avoir pris le temps de voyager autour du monde en 2013 à la rencontre des Français de l'étranger, dont elle livre les portraits sur son blog personnel : www.allervoirailleurssijysuis.fr

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *