Partir en été : quelle île paradisiaque choisir ?

Partir en été : quelle île paradisiaque choisir ?

Soyons honnêtes, on rêve tous un peu parfois de vacances farniente, les doigts de pieds en éventail, loin de l’accablante chaleur estivale française, au calme, au soleil, sur l’une de ces plages paradisiaques désertes que l’on voit sur les photos de fond d’écran de nos voisins de bureau. Mais nous sommes en plein été, et force est de constater que les météos du bout du monde ne sont pas toutes clémentes en juillet, août ou septembre. Oublions alors les plages de sable blanc des Philippines et les eaux translucides des Maldives si l’on préfère éviter les orages, les moussons et les typhons.
Il y a cependant quelques destinations de rêve qui sont très loin d’être cauchemardesques durant notre été français, comme épargnées par cette terrible règle météorologique estivale. Tour d’horizon de ces destinations qui nous tendent les bras.

L’option « proche destination »

Pour les panoramas d’exception aux charmes édéniques, pas besoin de traverser la planète. Les îles espagnoles (Canaries, Baléares) et les îles portugaises (Açores, Madère) réservent bien des surprises ! Réputé pour ses plages de rêve à seulement quelques heures de la France, le Cap Vert est une destination également idéale pour du farniente en hôtel-club ou en résidence. Il y a bien sûr les îles grecques, Malte, la Corse, les îles italiennes (Sardaigne, Sicile), les incroyables îles croates, ou encore Chypre, le tout au coeur de notre chère Méditerranée. Comme quoi, sable blanc & lagon transparent peuvent tout à fait rimer avec proximité.

L'île de Nusa Lembongan en IndonésieL’île de Nusa Lembongan en Indonésie

L’option « dépaysement total »

Bien plus loin, au large du continent africain, l’Ile Maurice et La Réunion sont des destinations de choix pour du farniente en plein été français, avec des températures chaudes mais pas excessives. Plus au nord, difficile de ne pas citer les Seychelles, ce petit paradis des amateurs de farniente et de plages sublimes. En se rapprochant de la côte africaine, Zanzibar enchante les touristes en quête d’authenticité et de melting pot culturel, sur fond de paysages enchanteurs. Au sud de l’Inde, le Sri Lanka offre de beaux paysages et une nature encore épargnée par le tourisme. Plus loin, dans l’Océan indien, l’Indonésie fait de l’oeil aux touristes européens durant les mois d’été. Si l’île de Bali est celle qui attire le plus de monde, ses voisines Java ou Nusa Tenggara abritent quelques joyaux en matière de plages idylliques. Elles sont idéales pour éviter les foules touristiques du sud de Bali, car elles ne sont pas encore prises d’assaut par les occidentaux.
De l’autre côté du globe, le Brésil dévoile ses trésors insulaires ; Fernando de Noronha est réputé pour sa nature incroyablement préservée et ses spots de plongée considérés comme parmi les plus beaux d’Amérique du Sud, il est en revanche préférable de s’y rendre à la fin de l’été français, soit à partir d’août. La célèbre Ilha Grande est le paradis des amoureux de randonnée, au bout desquels l’on découvre des plages surnaturelles, survenant au milieu de la jungle.
Les Iles Galapagos (Equateur), très appréciées des amoureux promettent de belles journées et d’agréables températures en juillet et août.
Dans le Pacifique, la Nouvelle-Calédonie et les îles de la Polynésie française sont au parfait bout du monde par rapport à la France et qu’on se le dise, leurs plages de cartes postales ne sont pas des légendes. Les deux îles françaises offrent de très très belles journées – bien que quelques soirées parfois fraiches – au coeur de leur hiver austral. Hawaii, un peu plus haut dans le Pacifique est quant à elle une destination très agréable toute l’année, et donc tout à fait idéale en été.
Le nord de l’Australie offre des températures agréables – malgré l’hiver austral, là encore. Si la région de Cairns et de la grande barrière de corail est prise d’assaut par les touristes, ce n’est pas le seul coin intéressant du nord de l’île-continent. Alors que les Tiwi Islands plonge les touristes au coeur de l’histoire arborigène du pays, les Whitsunday Islands se vivent et se ressentent en bateau, face à l’incroyable et indescriptible beauté de Whiteheaven Beach. Pour les moins frileux, le reste de l’Australie recèle des merveilles incontestables en termes de plages et de fonds marins… A méditer, donc.

L'île de Mataiva en Polynésie françaiseL’île de Mataiva en Polynésie française

Voici, voyageur en quête de repos, une petite liste non-exhaustive de quelques îles paradisiaques où la météo est plutôt sympa en juillet, août ou septembre. Il en existe, évidemment, une ribambelle d’autres. Note cependant que juillet-août reste une période très prisée, et que pour l’ambiance « Vendredi seul sur son île », il faudra peut-être repasser. Mais malgré une affluence certaine, l’eau restera translucide et le sable blanc et doux ! Alors bon voyage, et bon repos !

Crédit photos :
© www.allervoirailleurssijysuis.fr

Written by Anne

Voyageuse, amoureuse des mots, de l'image et des autres humains en général, Anne a rejoint l'équipe Zip World après avoir pris le temps de voyager autour du monde en 2013 à la rencontre des Français de l'étranger, dont elle livre les portraits sur son blog personnel : www.allervoirailleurssijysuis.fr

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *