Quelle île choisir en Thaïlande ?

Quelle île choisir en Thaïlande ?

Lors de la préparation de vacances au Pays du Sourire, que celui qui ne s’est jamais posé la question de quelle île choisir en Thaïlande nous jette le premier coquillage.
Aucun coquillage n’ayant visiblement volé dans les airs en signe de contestation, nous pouvons donc passer aux choses sérieuses. Car choisir sur quelle île séjourner en Thaïlande peut s’avérer être un véritable casse-tête tant il existe de possibilités, et tant les avis, opinions, et anecdotes subjectives des uns et des autres – censés nous aider – nous embrouillent plus que jamais.
Nous avons donc décidé, comme ça, à brûle-pourpoint, de créer un petit guide des îles thaïlandaises pour aider les voyageurs perdus que nous avons tous été un jour, qu’on se le dise.

Quelle île choisir en Thaïlande : baie de Koh SamuiKoh Samui

La Thaïlande touristique

Avant toute chose, il est important de prendre conscience de 2 points. Le premier point, c’est que la météo joue un rôle important dans le choix de son île. Il fait globalement beau et chaud toute l’année, mais la mousson est une réalité à prendre en considération avant d’acheter son billet d’avion et de réserver son hôtel, nous le verrons un peu plus bas.
Le deuxième point, c’est que la Thaïlande est indéniablement un pays touristique. Une grande partie du pays – et notamment ses îles – attire des foules de vacanciers assez considérables chaque année, et si la nouvelle tendance chez les voyageurs est de « dénigrer » les places dites « touristiques », nous prenons, nous, le partie de respecter les envies de chacun. Il n’y a pas de mal à vouloir se rendre dans des endroits où tout semble facile, du transport au logement, en passant par la nourriture, les échanges verbaux avec les habitants, où les possibilités d’achats en tous genres. Ces endroits-là sont souvent très fréquentés, voire sur-fréquentés en haute saison, mais chacun voit midi à sa porte.
L’idée étant de conseiller sur quelle île thaïlandaise séjourner en fonction des envies et besoins de chacun, nous respectons donc le fait que certains aient besoin de lieux vivants, animés et touristiques, tandis que d’autres, plus aventuriers, opteront pour des solutions plus « sauvages » à l’abris des foules de vacanciers.
Il reste néanmoins important de noter que les suggestions ci-dessous nous obligent à prendre quelques raccourcis ; lorsque l’on précise que telle île est idéale pour faire la fête, il faut nuancer et comprendre qu’il existe toujours des endroits sur ladite île qui sont plus tranquilles et adaptés aux familles ou aux personnes souhaitant se reposer. Les îles et leurs activités fonctionnent par « plages » ; si une plage d’une île offre une ambiance survoltée, une autre plage de la même île peut offrir une ambiance beaucoup plus calme et reposante.

L’importance de la saison

Quelle île choisir en Thaïlande en fonction de la météo ?La mer d’Andaman, à l’ouest. Le Golfe de Thaïlande, à l’est.

Entre juin et octobre

Attention, il s’agit-là de la saison des pluies, aussi appelée « mousson ». Il pleut rarement de façon discontinue tous les jours de toutes les semaines, mais il n’est pas rare qu’il pleuve 2 ou 3h par jour avant de pouvoir espérer profiter d’une accalmie.
Si tu n’as pas d’autres choix que de partir entre juin et octobre, opte alors pour une île située dans le Golfe de Thaïlande où le temps est plus clément : Koh Chang, Koh Kut, Koh Lan, Koh Mak, Koh Pha Ngan, Koh Samet, Koh Samui, Koh Sichang, Koh Tao, Koh Tapu sont alors les îles à cibler en priorité.

Entre novembre et mi-février

Entre novembre et mi-février, c’est la haute saison en Thaïlande. Dans le Golfe de Thaïlande, le soleil s’impose réellement à partir du mois de décembre. Mais c’est une excellente période pour se rendre dans les îles géographiquement situées dans la Mer d’Andaman : Koh Bulon, Koh Lanta, Koh Laoliang, Koh Lipe, Koh Muk, Koh Ngai, Koh Phi Phi, Koh Yao, Koh Turatao, Phuket.

Entre mi-février et mai

C’est la saison la plus chaude et les températures peuvent être difficilement supportables, en particulier à partir du mois de mars. Mais c’est également la basse saison touristique, ce qui est un atout indéniable pour les voyageurs en quête de calme et de détente.

A chaque envie son île

Envie de… fête et d’animations touristiques

Koh Pha Ngan est sans doute l’une des destinations les plus prisées par les fêtards du monde entier, notamment grâce à sa célèbre Full Moon Party, qui attire des dizaines de milliers de jeunes en haute saison. Sa vie nocturne survoltée se concentre surtout autour de Hat Rin (ou Haad Rin), au sud de l’île. Sa voisine, la célèbre Koh Samui, dispose d’un très grand nombre d’infrastructures à tous les niveaux, notamment pour profiter, sortir et faire la fête ! L’est de l’île et notamment les plages de Chaweng et de Lamai sont les plus prisées pour cela.

Quelle île choisir en Thaïlande : la Full Moon Party bat son plein sur Koh Pha NganLa Full Moon Party bat son plein sur Koh Pha Ngan

De l’autre côté, en mer d’Andaman, on trouve Koh Phi Phi, rendue célèbre grâce au film La Plage avec Leonardo Di Caprio au début des années 2000. C’est également une destination de choix pour faire la fête et faire des rencontres ; on dit qu’un visiteur qui vient seul à Koh Phi Phi repart et continue son voyage généralement accompagné ! Non loin de là, à Phuket, la plus grande île thaï marque elle aussi bien des points, notamment lorsqu’il s’agit de recevoir des DJs de renommées internationales dans ses clubs, sur la plage de Patong. Phuket est extrêmement connue, souvent considérée comme l’île la plus touristique du pays, c’est en tout cas celle qui offre le plus de possibilités d’activités et de divertissements.

Quelle île choisir en Thaïlande : animations nocturnes sur une plage de Koh Phi PhiAnimations nocturnes sur une plage de Koh Phi Phi

Parmi ces 4 îles, seules Phuket et Koh Samui disposent d’un aéroport.
→ Pour se rendre à Koh Pha Ngan, le plus rapide est de prendre un vol de Bangkok à Koh Samui, l’île voisine, puis un ferry.
→ Pour se rendre à Koh Phi Phi, des bateaux partent très régulièrement de Phuket et de Krabi.

♥ Le conseil de Zip : Si tu as besoin de calme au coeur de ton séjour animé et festif à Koh Pha Ngan, va donc jeter un oeil à la plage de Thong Nai Pai, calme, isolée (et vraiment belle), elle devrait t’aider à te remettre de tes soirées agitées !

Quelle île choisir en Thaïlande : le Strip de Patong, à PhuketLe Strip de Patong, à Phuket

Envie de… Robinson Crusoé et d’authenticité

Les îles secrètes en Thaïlande, ça existe ! Ou si elles ne sont pas totalement secrètes, elles sont en tout cas aux antipodes de ce que l’on peut trouver dans les coins les plus animés de Phuket, Samui, Pha Ngan ou Koh Phi Phi. Seul hic, les hébergements peuvent parfois être assez sommaires, et pour s’y rendre il faut savoir s’armer de patience. C’est d’ailleurs ce qui fait le charme de ces îles où calme et authenticité sont les maîtres-mots. Cela ravira en tout cas les voyageurs désireux de s’embarquer dans une expérience plus « Robinson Crusoé ». Et puis reconnaissons que pour s’éloigner des sentiers battus et des hordes de touristes, cela doit se mériter !
Attention néanmoins, ces îles proposent très peu voire pas du tout d’activités (puisqu’elles ne sont pas touristiques) ; les occidentaux ne s’y aventurent donc généralement pas plus de 3 jours, au risque de (et oui, ça fait mal de le dire) s’ennuyer un peu…

Quelle île choisir en Thaïlande : le calme de Koh AdangLe sable blanc de Koh Adang

Koh Adang est située tout près de Koh Lipe (2 km), et pour autant, elle est bien loin de l’agitation de cette dernière. Isolement et nature y sont garantis, ici pas de bars et de rues « à touristes », mais plutôt de très belles randonnées à faire dans une nature préservée ! Pour y séjourner, les rangers du parc national sont les seuls autorisés à louer des bungalows aux touristes, ambiance « Vendredi sur son île » garantie ! Un peu plus au nord, direction Koh Bulon qui malgré ses seulement 2 km de long charme les voyageurs au rythme de ses marées. Petits villages de pêcheurs, belles plages de sable fin, et calme sont au rendez-vous.

Quelle île choisir en Thaïlande : le sable blanc de Koh BulonLe calme de Koh Bulon

Encore plus au nord et plus près des côtes, on trouve Koh Sukorn, une île plutôt difficile d’accès qui fait d’elle l’une des îles les plus authentiques ; effectivement, dès que la haute saison est passée, croiser un touriste occidental relève de l’exploit ! Pas de boutique ou d’activités touristiques à Koh Sukorn, mais une île où il est possible de faire du vélo – chose plutôt rare en Thaïlande – ce qui fait son charme si particulier. C’est une île idéale pour se reposer.

Quelle île choisir en Thaïlande : jolie plage de Koh SukornL’une des plages de Koh Sukorn

Remontons encore un peu au nord, jusqu’à Koh Ngai, petit paradis des amateurs de randonnées ; il est possible de grimper jusqu’au plus haut sommet de l’île et ainsi de jouir d’un panorama absolument exceptionnel. Les amateurs de farniente ne seront pas en reste car Koh Ngai dispose de plages magnifiques et de spots de snorkeling vraiment intéressants. Attention néanmoins, les hôtels et le tourisme se développent rapidement, pour cause, l’une des émissions Koh Lanta y avait été tournée il y a quelques années, elle n’est donc plus si confidentielle…

Quelle île choisir en Thaïlande : plage désertique de Koh NgaiPlage désertique de Koh Ngai

De l’autre côté, dans le Golfe de Thaïlande, l’île de Koh Chang offre l’avantage de se situer tout près de la frontière cambodgienne, c’est donc une étape de choix pour les voyageurs se rendant ou arrivant du pays voisin. Mais attention, pour un séjour au calme, c’est à l’est de l’île qu’il faudra se rendre car cette côte-là est – pour l’instant – bien moins développée que la côte ouest qui regroupe l’ensemble des gros hôtels et attractions touristiques. Au sud de Koh Chang, les petites îles de Koh Kood et Koh Mak offrent de superbes possibilités d’excursions (notamment en scooter sur Koh Kood et à pied sur Koh Mak).

Quelle île choisir en Thaïlande : balade sur Koh KoodBalade à l’intérieur des terres sur Koh Kood

→ Pour se rendre à Koh Adang, le plus simple est de chercher d’abord à se rendre à Koh Lipe, son île voisine, bien plus développée. De là, des longtail boats peuvent emmener sur Koh Adang. Pour se rendre à Koh Lipe, des ferry partent de Trang.
→ Pour se rendre à Koh Bulon depuis Bangkok, le plus rapide est de prendre un avion jusqu’à Hat Yai, puis un transfert (minibus, taxi) jusqu’au Port de Pakbara. De là, un speedboat emmène à Koh Bulon en 30-45 minutes.
→ Pour se rendre à Koh Sukorn depuis Bangkok, le plus rapide est de prendre l’avion jusqu’à Trang, puis un bateau jusqu’à l’île. Certains hôtels organisent le transfert depuis l’aéroport de Trang (taxi + bateau).
→ Pour se rendre à Koh Ngai, le bateau se prend également depuis Trang.
→ Koh Chang est relativement facile d’accès depuis Laem Ngop en ferry (plus ou moins rapides).
→ Pour se rendre à Koh Kood depuis Bangkok, le plus rapide est de prendre l’avion jusqu’à Trat, puis de se rendre à l’embarcadère Victory Pier (en taxi ou minibus), et enfin de prendre un bateau jusqu’à Koh Kood. Les petits bateaux collectifs emmènent directement les gens à l’embarcadère de leur hôtel, d’autres, plus gros, passent par d’autres îles avant de déposer les voyageurs à l’embarcadère principal de Koh Kood. A noter : l’un des 2 hôtels 5* de l’île propose un transfert VIP en avion privé ! Rien que ça 🙂
→ Pour se rendre à Koh Mak, le trajet est sensiblement le même que pour aller à Koh Kood, les ferries plus lents s’y rendant marquant l’arrêt à Koh Mak.

Les conseils de Zip : Sur l’île de Koh Bulon, le petit hôtel en pleine jungle le « Marina Resort » ravit les voyageurs aventuriers ; les cabanes sont simples mais authentiques !
Depuis l’île de Koh Ngai, pousser l’excursion jusqu’à la petite île de Koh Kradan (45 minutes en bateau) vaut vraiment le coup !

Envie de… plonger dans des spots à couper le souffle

Activité phare des voyageurs en Thaïlande, la plongée offre de très belles surprises aux néophytes comme aux voyageurs expérimentés. Certains des plus beaux spots de plongée du monde se trouvent en Thaïlande ! Véritable repère des plongeurs, Koh Tao est réputée pour abriter les plus beaux récifs coralliens d’Asie du Sud-Est. On trouve des centres de plongée à tous les coins de rues pour se rendre sur les spots réputés de Southwest Pinnacle et Sail Rock.
Les îles Similan regroupent également quelques uns des spots les plus réputés de Thaïlande ; elles ont d’ailleurs obtenu le statut de réserve naturelle en 1982. Il est recommandé d’opter pour un boat trip de 3 ou 4 jours (avec nuitées à bord) car il est très compliqué de dormir sur ces îles. Tout près de là, l’archipel de Mu Koh Surin a un double avantage ; celui de disposer de fonds marins exceptionnels, et celui d’être encore touristiquement très peu exploité (îles protégées, nombre limité de touristes, pas de restaurants sur place).
Koh Phi Phi et Koh Lipe sont aussi toutes les deux réputées pour la plongée et le snorkeling ; elles s’avéreront idéales pour des vacances orientées à mi-chemin entre détente et plongée.

Quelle île choisir en Thaïlande : plongée scuba diving dans les îles SimilanPlongée sous-marine dans les îles Similan

→ Pour se rendre à Koh Tao depuis Bangkok, le plus rapide est de prendre un vol jusqu’à Koh Samui, puis un ferry jusqu’à Koh Tao.
→ Pour se rendre aux îles Similan, le plus simple et le plus rapide est de se rendre à Phuket, d’où partent de nombreux bateaux pour les îles Similan.
→ Pour se rendre dans l’archipel de Mu Koh Surin depuis Bangkok, le plus rapide est prendre un vol jusqu’à Phuket, puis un taxi ou minibus jusqu’à Kuraburi, puis un bateau (longboat ou speedboat) jusqu’à Mu Koh Surin.

Le conseil de Zip : Envie de plonger depuis longtemps ? Faire son baptême de plongée en Thaïlande, voire même continuer à gravir les « niveaux de plongée » là-bas est très judicieux pour 2 raisons ; la première, c’est que les prix sont très avantageux par rapport à la France, la seconde, c’est que des endroits pareils pour débuter ne pourront que séduire ! Le seul risque, c’est de devenir très exigeant et de ne plus jamais vouloir plonger dans les eaux françaises ensuite !

Envie de… luxe, détente et spa

La Thaïlande attire aussi les amateurs de séjours de luxe, et pour cause, les tarifs des 5* et des spas luxueux sont évidemment bien plus avantageux que dans nos pays occidentaux. Le pays l’a bien compris et l’a intégré à son développement touristique, certaines îles thaï offrent donc des possibilités d’hébergement en hôtels de luxe assez intéressantes ; Koh Samui et Phuket sont sans aucun doute les îles en proposant le plus grand nombre, des grandes chaînes hôtelières connues aux « petits » boutique-hôtels plus confidentiels. Koh LantaKoh Phi Phi, et Koh Pha Ngan ont suivi cette dynamique, en proposant également des chambres de rêve ou des villas avec piscine privative à débordement face à la mer turquoise, le tout en 5* avec un service très haut de gamme, des soins et des spas particulièrement attentifs, ainsi que d’excellents restaurants. Si certains de ces hôtels s’intègrent particulièrement bien dans la nature, respectant les pures traditions thaï en matières de construction et de décoration, d’autres semblent comme avoir été « posés là », sans réelle distinction avec nos critères de luxe occidentaux, faisant alors de l’expérience une expérience peut-être moins dépaysante. De plus petites îles comme Koh YaoKoh Jum ou encore Koh Kood commencent à proposer des hébergements très haut de gamme, souvent davantage intégrés à la nature, construits avec des matériaux plus naturels, et à la décoration se rapprochant de la plus pure tradition thaï.

Quelle île choisir en Thaïlande : vue depuis un hôtel de luxe à Koh SamuiVue depuis un hôtel de luxe à Koh Samui

…Pas envie de rentrer dans une catégorie ?

Comme nous l’évoquions plus haut, nous n’avons pas réellement d’autres choix que de « catégoriser » les îles pour aider les voyageurs perdus au milieu de toutes ces informations difficiles à trier. Néanmoins, nous souhaitons apporter de la nuance à ce petit guide des îles thaïlandaises car il existe des coins calmes sur toutes les îles « touristiques ». Tous les voyageurs n’ont également pas le temps requis pour se rendre jusqu’aux îles les plus isolées ; pour organiser ses transferts avion/taxi/bateau (qui est généralement le plus rapide depuis Bangkok) il faut souvent calculer très large, les transports ne se goupillant pas toujours très bien d’un point de vue timing. Il n’est pas rare de mettre parfois plus de 48h pour se rendre d’un point A à un point B.
Enfin, on peut avoir autant besoin d’animations, de boutiques de souvenirs et de confort, que de tranquillité et de belles plages de sable fin. L’un n’empêche pas l’autre. Dans cette optique-là, certains coins plus calmes de Koh Samui, Koh Lanta, Koh Pha Ngan et même Phuket peuvent satisfaire une grande majorité des voyageurs.
Nous n’avons pas parlé de Koh Lipe, connue pour détenir parmi les plus belles plages de Thaïlande mais qui a, du coup, vécu un véritable boom touristique en seulement 2-3 ans. Cette petite île de la mer d’Andaman s’impose néanmoins comme un parfait compromis pour les voyageurs cherchant du confort, de l’animation mais également des coins encore très préservés, dignes des plus belles cartes postales. Nous avons également peu parlé de Koh Lanta, souvent considérée comme l’île la plus « polyvalente » de Thaïlande ; on y trouve tous types d’hébergements, du plus économique au plus luxueux, on y rencontre tous types de clientèles, des backpackers aux couples plus âgés, en passant par les familles. On peut se détendre à la plage, comme faire du snorkeling ou de la plongée, l’île est à la fois très animée, très tournée vers le tourisme, tout en gardant quelques zones préservées où l’on ne croise pas un chat.

Quelle île choisir en Thaïlande : coucher du soleil à Koh LantaCoucher du soleil sur Koh Lanta

Il existe évidemment d’autres îles dans les eaux thaïlandaises, mais cet article permet déjà de faire un réel tour d’horizon de ce qui s’offre à nous, petits Occidentaux en voyage en Thaïlande.
Alors, conquis ?!

⊕ Un immense merci à Elise Pintaud pour son aide sur cet article, et notamment pour ses très belles photos !

Crédit photos :
Photo à la une : My Wave Pictures / Foter / CC BY-NC-ND
Mousson : soma-samui.com / Foter / CC BY-NC
Koh Samui : whl.travel / Foter / CC BY-NC-SA
Full Moon Party Koh Pha Ngan : Thomas Sauzedde – idirectori / Foter / CC BY
Koh Phi Phi : tarikabdelmonem / Foter / CC BY-NC-SA
Phuket : Captain Kimo / Foter / CC BY-NC-ND
Koh Adang : Argenberg / Foter / CC BY
Koh Bulon, Koh Sukorn, Koh Ngai, Koh Kood : Elise Pintaud
Plongée Iles Similan : oktaviadivecenter / Foter / CC BY-NC-SA
Paysage et terrasse : Sarah_Ackerman / Foter / CC BY
Koh Lanta : hellobobbigbunny / Foter / CC BY-SA

Written by Anne

Voyageuse, amoureuse des mots, de l'image et des autres humains en général, Anne a rejoint l'équipe Zip World après avoir pris le temps de voyager autour du monde en 2013 à la rencontre des Français de l'étranger, dont elle livre les portraits sur son blog personnel : www.allervoirailleurssijysuis.fr

28 Commentaires

  1. Guillaume

    Bon récapitulatif de ces sublimes iles thailandaises ! A noter aussi qu’on peut prendre un train de nuit entre Bangkok et Chumphon, puis prendre le bateau pour se rendre à Ko Tao, Koh Samui ou Koh Phangan. L’avantage est qu’on voyage la nuit (donc pas d’hotel à payer), que les couchettes sont tout à fait correctes et que le prix est plutôt intéressant (surtout comparé à l’avion si on décide de partir à la dernière minute). De mémoire le train est à 21h à la gare de Bangkok, on arrive tôt le matin à Chumphon et on repart en bateau pour une arrivée à destination entre 8h30 et 10h30 (suivant l’île choisie)

    1. Anne

      Tout à fait Guillaume ! Merci pour cette précision. Il existe évidemment bien d’autres moyens de se rendre sur les îles, on a essayé ici de répertorier les plus rapides. Mais nous ne pouvons qu’encourager les gens qui ont du temps devant eux de choisir le « slow travel » et les solutions plus économiques ; on découvre ainsi bien des belles choses 🙂

  2. Clav

    Hello,
    Votre article est très bien, je cherchais justement ce type d’infos. Concernant kho Lanta qui est fort bien décris, il est possible d’ajouter sa petite soeur Kho Jum plus au nord ou les plages ne sont pas du tout envahies. Merci
    Kho Lanta est une bonne base pour partir en plongee.

    1. Anne

      Bonjour. La photo principale a été prise sur l’île de Koh Phi Phi Leh, en Thaïlande. Nous « n’organisons pas les secours » lors des voyages, en revanche nous proposons des assurances. Vous trouverez toutes ces informations dans l’onglet « Assurances » de la page d’accueil de notre site web : http://www.zip-world.fr. À très bientôt !

    1. Anne

      Bonjour Célia. Cette période est toujours un peu risquée d’un point de vue météo… Mais on aurait tendance à vous suggérer les îles de la Mer d’Andaman, car c’est vraiment le début des pluies dans le Golfe de Thaïlande. En espérant vous avoir éclairée !

  3. Laurent

    Salut,
    Merci pour ton article très utile.
    Pour les 15 premiers jours de mai prochain as tu un conseil au vu de la meteo actuelle.ds quel coin as t’on le plus de chances d’eviter pluies, mer agitée…
    Merci

    1. Anne

      Bonjour Laurent. Il y a très peu de risque de pluie en mai en Thaïlande. La saison des pluie commence fin juin, et s’intensifie vraiment fin août. En revanche en avril/mai, c’est la saison de très grosses chaleurs ! Bon courage et bon voyage !

  4. Bruneteaux

    Bonjour, Après 2 semaines au Cambodge nous cherchons une île où séjourner 4/5 jours en famille, accessible depuis le Cambodge sans passer par Bangkok, pas trop touristique mais avec un minimum d’activités (snorkling par ex) pour nos 3 enfants adolescents. 1ère quinzaine d’août. Merci par avance, Herve

    1. Anne

      Bonjour Hervé. Nous vous recommandons Koh Kut. Juste en-dessous, il y a également Koh Mak, qui est très sympa et très « famille » mais qui sera moins bien pour le snorkelling. Bon voyage !

  5. laurent

    Bonjour,

    nous sommes une famille de 5 avec des enfants de 4 , 8 et 11 ans et nous reviendrons de chiang mai fin Juillet. Nous sommes un peu perdus sur le choix des iles, nous avons bien compris qu’a cette période il fallait se concentrer sur le golfe de thailande mais quelle ile pourriez vous nous conseiller pour : plongée, vélo, animaux, balades, bateaux et le calme ?
    merci. Laurent.

    1. Anne

      Bonjour Laurent. Nous vous recommandons Koh Kut, ou Koh Mak, qui sont toutes les deux des îles assez « famille ». Pour le snorkeling, la première sera sans doute plus appréciée que la seconde. Si vous préférez une plus grosse île avec plus d’infrastructures (mais aussi bien plus de tourisme et de monde…), il y a toujours Koh Samui et Koh Tao. Bonnes vacances !

  6. Marina

    Bonjour

    Nous envisageons de partir mi février avec notre fille de trois ans. Je ne suis pas allée en Thaïlande depuis…..20 ans alors je suis un peu perdue devant le choix ! Nous cherchons une île pas trop compliquée à accéder avec plutôt pas trop de monde ….

    Merci beaucoup
    Marina

    1. Anne

      Bonjour Marina. En cette saison, nous vous suggérons une île de la Mer d’Andaman. Pour le choix de l’île, tout dépend de ce que vous appelez « facilement accessible » ? Par avion uniquement ? Par bateau, cela est OK pour vous aussi ? Cela dépend également de votre exigence de niveau de confort, et du type d’activités que vous souhaitez sur place. Une île avec « pas trop de monde » suggère qu’il s’agit d’une île plutôt « authentique ». Ces îles-là sont plutôt isolées, avec peu d’infrastructures touristiques, et généralement un peu plus difficiles d’accès. Quoi qu’il en soit, c’est un peu mission impossible de trouver une île avec peu de monde en pleine haute saison, à moins de choisir ces îles plus isolées (et encore)…

  7. Marina

    Merci pour votre réponse. Je n avais pas réalisé que mi février était en pleine haute saison. Quand je dis pas trop de monde je veux dire qu on ne soit pas les uns sur les autres et qu il n’y ait pas de problème pour trouvera une place dans un resto par exemple… pour le confort oui on est un peu plus exigeant avec notre file de trois ans mais pas non plus super exigeant. Un endroit propre et climatisé dans d’un endroit quand même un peu touristique pour pas manger dans le même resto tous les jours, un petit bungalow qui donne sur une belle plage serait idéal. Pour l’accès oui oui le bateau on aime bien. Juste il ne faut pas qu il y en ait que deux fois par semaine et que ça prenne 15 heures de traversée car on n’aura que 2 semaines ….

    Merci beaucoup
    Marina

    1. blancan

      bonjour Marina,
      nous avons un petit garçon de cinq ans et nous envisageons aussi de partir 2 semaines en février prochain. avez vous eu une réponse finalement sur une ile avec un minimum de « confort » et pas trop bondée ? car je cherche la même chose ??
      et pour vos deux semaines, qu’avez vous prévu comme itinéraire? comme nous partons deux semaines aussi, je suis à la recherche de bonnes idées 😉 voici mon mail si vous acceptez que l’on mette nos idées en commun [email protected]
      merci et bon voyage

      1. Anne

        Bonjour ! Comme précisé à Marina dans notre première réponse, il est très difficile de réunir tous ces critères en pleine haute saison touristique en Thaïlande. Malheureusement, pour y parvenir, il faut alors miser sur des îles très « Robinson Crusoé » et/ou assez éloignées, ce qui ne semble pas être idéal avec de jeunes enfants et avec le temps dont vous disposez. De plus, la notion de confort reste tout de même très relative d’un voyageur à un autre. Tout comme la notion d' »île touristique ». Les « bons compromis » sont malheureusement des îles qui se remplissent très vite de novembre à mars (Koh Phi Phi, Koh Lanta…). Regardez peut-être du côté de Koh Ngai, Koh Sukorn ou Koh Muk. Bons préparatifs de voyage et n’hésitez pas à nous faire part de votre expérience à votre retour !

  8. Louise

    Bonjour Anne !

    Merci pour cet article très riche en informations.
    Nous sommes actuellement à Bangkok et comptons nous faire une escale dans une île avant de rejoindre la Malaisie par la route. Nous cherchons donc une île à mi-parcours. Etant donné que la saison des pluies a déjà bien commencé, laquelle nous conseillerais-tu, sachant que nous sommes plus en mode Robinson Crusoe (pas trop touristique – nous boycottons d’ailleurs totalement les full moon party) mais que certaines activités telles que le snorkeling nous attirent beaucoup ?
    Merci d’avance pour ton aide dans ce dur choix.

    1. Anne

      Bonjour Louise. Après réflexion et après en avoir parlé à plusieurs personnes de l’équipe, dont certaines vivent en Thaïlande, voici leurs conseils : « C’est assez difficile à dire compte tenu de la période de l’année… Les îles en Malaisie leur correspondraient mieux compte tenu de ce qu’ils recherchent et compte tenu de la météo. Mais s’ils tiennent vraiment à la Thaïlande, ils peuvent soit tenter d’aller vers Koh Lipe, mais il y a vraiment des risques de pluie (même si normalement, sur juillet-août, c’est supportable), soit il vont simplement à Koh Tao, en évitant Sairee Beach et en allant plutôt dans une baie tranquille comme Coral Bay (qui est top pour le snorkeling). » N’hésitez pas à nous tenir au courant de votre choix ! Bonne poursuite de voyage !

  9. mary

    bonjour

    nous souhaiterions partir quinze jours au mois de fevrier faire un périple dans le sud de la thailande . Nous aimions la thailande authentique , les belle plage et plongée. Quel itinéraire pouvez vous nous conseiller. Sachant que l on caonnat deja ko samui , ko lanta et krabi;

    merci beaucoup
    severine

    1. Anne

      Bonjour Séverine. Si vous croisez les informations des deux paragraphes de notre article, vous trouverez chaussure à votre pied en termes d’îles. Le premier paragraphe concerne celui de la météo et des îles à privilégier en fonction de la période à laquelle vous vous rendez en Thaïlande. On vous recommande surtout les îles de la Mer d’Andaman au mois de février. Le second paragraphe, est celui s’intitulant « A chaque envie son île ». La carte interactive vous permettra de voir en un coup d’oeil les îles qui correspondent à vos envies ! Dans votre cas pour le côté « authenticité » et « Robinson Crusoé », vous pouvez essayer Koh Ngai, Koh Sukorn, Koh Bulon, Koh Adang. Mais attention, ces îles peuvent proposer des hébergements assez sommaires, peu d’activités et peuvent être assez difficiles d’accès. Pour la plongée, les îles Similan sont parmi les plus réputées en Thaïlande. Mais l’archipel de Mu Koh Surin pourrait réunir tous vos critères ; les fonds marins y sont exceptionnels, et le tourisme y est encore peu développé. Bons préparatifs !

  10. Cindy

    Bonjour,

    Nous partons les deux premières semaines de décembre avec mon copain, nous recherchons des îles plutôt sauvage et pas trop touristiques, que nous conseillez vous?

    Merci beaucoup,
    Cindy

    1. Anne

      Bonjour Cindy. Vous trouverez votre réponse dans notre article ! Nous conseillons les îles de la mer d’Andaman à cette période de l’année. Pour l’authenticité, regardez du côté de Koh Bulon, Koh Sukorn, Koh Ngai, Koh Yao, Koh Laoliang… Bon voyage !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *