10 incontournables en Colombie

10 incontournables en Colombie

Loin des éternels clichés, la Colombie est en train de rattraper ses touristiques voisins, remportant la deuxième place du Top 10 des pays à visiter en 2017, selon Lonely Planet. Cela vous étonnera peut être si, pour vous, Colombie rime seulement avec narcotrafic, guerilla, FARC et Pablo Escobar. Mais cette place est amplement méritée si l’on s’arrête un instant sur l’immense richesse et diversité de ce pays, aussi séduisant que le déhanché de Shakira.

À commencer par sa situation géographique ; les terres du prix Nobel de littérature, Gabriel García Márquez, baignent l’océan pacifique à l’ouest et vivent au rythme des Caraïbes au nord. L’intérieur du pays, avec ses sommets enneigés, vallées verdoyantes, déserts dorés et forêts luxuriantes n’est pas en reste. Impossible donc de s’ennuyer en Colombie tant les activités et découvertes sont nombreuses. Enfin, c’est sans compter sur l’extrême gentillesse des Colombiens ! Ils seront toujours prêts à vous renseigner, partager une cerveza bien fraîche ou des arepas brûlants, le tout sur un air entraînant de cumbia ou de salsa.

Un pays vivant et multiple, tant par ses paysages que par sa population, qui vaut bien plus que sa douteuse réputation et surtout bien plus qu’un simple détour. Afin de convaincre les plus réticents, voici un petit guide non-exhaustif des 10 incontournables en Colombie. Vamos!

1. Arpenter Bogotá, une capitale pas si dangereuse que ça

Bogotá se niche au coeur des sommets andins dont le plus célèbre, le pic Monserrate, offre une vue imprenable sur le chaos urbain. Le quartier historique de la Candelaria, avec ses édifices coloniaux, églises et maisons colorées, est un bon point de départ pour saisir l’effervescence de la ville. Les rues pavées vous mèneront alors au musée de l’or, l’un des plus captivant d’Amérique latine, qui présente la richesse des civilisations précolombiennes. Enfin, des quartiers chics de la zone nord aux quartiers populaires et moins sûrs au sud, admirez la scène street art, omniprésente dans la capitale.

Colombie incontournable : BogotaQuartier de la Candelaria (photo : Pedro Szekely)

2. Déguster l’un des meilleurs cafés au monde

Le café en Colombie est bien plus qu’une richesse agricole, c’est un véritable art de vivre. Le tinto – café court – est servi à tous les coins de rue pour une poignée de pesos. Il est principalement cultivé à l’ouest de Bogotá, dans la Zona Cafetera, caractérisée par ses charmantes plantations de café, grandioses réserves naturelles et villages anciens. Les rues pittoresques de Salento séduisent les touristes désireux de découvrir le processus de fabrication du café et de profiter de la spectaculaire Valle de Cocora. Plusieurs randonnées, à pied ou à cheval, vous permettront de grimper les collines embrumées et de vous promener au milieu des palmiers de cire, les plus grands palmiers du monde. Un spectacle magique !

Colombie incontournable : SalentoLes palmiers de cire de Salento (photo : Pedro Szekely)

3. Prendre de la hauteur sous le soleil de Medellín

Deuxième métropole du pays, Medellín est tristement célèbre pour avoir été la capitale du trafic de cocaïne dans les années 80. Aujourd’hui, l’ombre de Pablo Escobar a laissé place à une ville moderne dont les tours s’élancent vers le ciel. Symbole du renouveau colombien, Medellín bouillonne et offre une grande variété de restaurants, musées et bars. Pour profiter pleinement de la « Cité de l’éternel printemps », prenez de la hauteur en empruntant le célèbre téléphérique, résultat d’une politique urbaine exemplaire visant à désenclaver les quartiers populaires construits à flanc de montagne. De là, il serait dommage de ne pas prévoir une excursion colorée à Guatapé, charmant village bordé par le lac El Peñol.

Colombie incontournable : MedellínGuatapé et le lac El Peñol (photo : BORIS G)

4. Faire de la plongée dans la Mer des Caraïbes

Particularité géographique et politique, le pays possède deux îles situées au large du Nicaragua, dans la Mer des Caraïbes. San Andrés et Providencia sont de véritables cartes postales : plages de sable blanc, eaux turquoises, cocotiers et poissons multicolores. Un vrai paradis sur terre ! Après une excursion en bateau et une plongée dans les récifs coralliens, reprenez des forces en dégustant un délicieux plat de poissons et fruits de mer tout juste sortis de l’eau. Bien moins touristique, l’île de Providencia, parsemée de maisons en bois, est un véritable joyau caribéen. Plongez sans tarder dans les eaux translucides de cet archipel colombien emprunt de culture anglo-créole.

Colombie incontournable : Plongée à ProvidenciaPlongée à Providencia (photo : Raimundo Hamilton)

5. Repos, rando et archéo dans le Parc Naturel de Tayrona

Au pied de la Sierra Nevada, ce parc national émerveille par sa pluralité de paysages. Que vous choisissiez de passer par les plages de sable blanc au nord ou à l’intérieur de la forêt tropicale, vous ne serez pas déçu. Les amateurs de nature profiteront de cet écrin de verdure coincé entre mer et montagne. Il est possible de voir les vestiges archéologiques laissés par les indiens Tayronas ; les plus remarquables sont les ruines de la cité préhistorique de Pueblito. Si vous marchez jusqu’au Cabo San Juan, ne ratez pas le coucher du soleil allongé dans les hamacs suspendus en haut d’un rocher surplombant la mer.

Colombie incontournable : TayronaLe parc national de Tayrona (photo : ZV)

6. Vivre au rythme des Caraïbes à Carthagène

Entourée de murailles, qui servaient autrefois à protéger la ville des pirates, Carthagène trône fièrement au nord du pays. Impossible de ne pas tomber sous le charme de son architecture coloniale qui en fait l’une des plus belles villes d’Amérique latine. Flâner dans les rues du centre historique en allant d’une place ombragée à une terrasse de café siroter une limonada de coco ; Carthagène se vit plus qu’elle ne se visite. Son atmosphère chaleureuse et attachante vous donnera envie de poser vos valises quelques jours derrière l’une de ses façades colorées.

Colombie incontournable : CarthagèneRuelle du centre historique, à Carthagène (photo : Pedro Szekely)

7. Réaliser un trek dans la jungle à la recherche de la Cité perdue

L’énigmatique et époustouflant site précolombien a été découvert en 1975 et constitue le plus célèbre trek du pays. La Ciudad Perdida s’étend sur les pentes abruptes de la vallée supérieure du Rio Buritaca à plus de 1000 mètres d’altitude. Il se termine par la montée des 1600 marches en pierre menant aux mystérieuses ruines. Aussi périlleuse que palpitante, cette randonnée de 4 à 6 jours à travers les montagnes sacrées de la Sierra Nevada vous réserve bien des surprises. Un conseil : soyez en forme !

Colombie incontournable : Ciudad PerdidaLa Ciudad perdida (photo : Alma Apatrida)

8. Faire le plein de sensations fortes à San Gil

Véritable terre d’aventure, la petite ville de San Gil enchantera les amateurs d’activités riches en sensations. Entre rivières au cours rapide, montagnes escarpées, profonds canyons, et hautes cascades, les aventuriers auront l’embarras du choix. Selon votre soif d’adrénaline vous opterez pour du rafting, une balade en VTT, des randonnées, un baptême de parapente ou même un saut à l’élastique ; le tout à des tarifs très avantageux.

Colombie incontournable : San GilParapente à San Gil (photo : ZV)

9. Flâner dans les rues pittoresques des villages colombiens

La Colombie possède quelques bourgades coloniales remplies de charme. Ces villages pittoresques figés dans le temps sont une autre facette du pays desquels se dégagent tranquillité et authenticité. Ainsi, découvrez Villa de Leyva et sa magnifique Plaza Mayor ou les façades blanches et vertes de Barichara, village dont la spécialité culinaire sont les fourmis grillées ! Niché près du Páramo d’Oceta, Mongui est le point de départ d’une belle randonnée dans les plaines de haute altitude caractérisées par un écosystème unique au monde.

Colombie incontournable : Le village de GuaneLe village de Guane (photo : ZV)

10. Observer les baleines sur la côte pacifique

Ce spectacle insolite n’a lieu qu’entre les mois de juillet et d’octobre lorsque les baleines à bosse du Pacifique viennent se reproduire au large des plages de Nuqui et Bahia Solano. Les cétacés de 40 tonnes passent si près des côtes qu’il est possible de les apercevoir depuis son hamac sur la plage ou du haut de falaises couvertes par la forêt. Des excursions en mer sont également organisées afin d’observer les baleines et leurs portées d’encore plus près… Mais il faudra s’armer de patience !

Colombie incontournable : La côte pacifiquePlaya de El Cantil, sur la côte pacifique (photo : Andreas Philipp)

Et vous, quels sont vos pépites et autres coins secrets à recommander, en Colombie ?

Crédit photo à la une : Carlos Espejo

Written by Zélie

Ayant grandi non loin de la frontière espagnole, Zélie a très tôt développé son goût pour les cultures hispaniques. Sa curiosité ne lui laissant aucun répit, entre voyages et déménagements, elle a parcouru l'Amérique latine pendant 6 mois en 2016, de la Patagonie à la mer des Caraïbes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *