3 jours à Singapour : que faire, que voir ?

3 jours à Singapour : que faire, que voir ?

Les voyageurs au long cours et autres tourdumondistes passent bien souvent par Singapour, parfois par choix, parfois parce qu’il s’agit simplement d’un hub important, point névralgique incontournable du trafic aérien planétaire. Qu’à cela ne tienne, quitte à y faire une escale, pourquoi ne pas s’y arrêter carrément 2 ou 3 jours pour visiter ? On en profitera pour recharger un peu les batteries, au sens propre, comme au figuré !

Car Singapour, c’est le paradis du tourisme, l’eldorado du voyageur sac à dos qui a besoin de faire un break de l’exotisme et de la vie sauvage après un trek intense au Laos ou trois semaines de Robinson Crusoé sur une plage malaisienne. À Singapour, tout est fait pour faciliter la vie du voyageur fraîchement débarqué, afin de lui faire vivre une expérience toujours plus riche et divertissante. En partie relativement futuriste et novatrice, la ville s’impose alors comme une parenthèse pour les voyageurs. Mais si ce n’était que cela, peu d’entre eux s’y arrêteraient réellement. Le charme et l’authenticité existent bel et bien à Singapour, il suffit de préparer sa visite et de ne pas avoir peur de marcher… Voici donc une idée d’itinéraire afin de savoir quoi faire en 3 jours à Singapour !

Jour 1 – De Little India à Orchard Road

Avant de plonger tête la première dans l’effervescence et la démesure à la singapourienne, direction le charmant quartier de Little India. Le programme y sera à la flânerie, entre étales d’épices, marchands de fleurs, jolis temples colorés, petits restaurants aux effluves prometteurs, et commerces d’or. Pour ne rien louper, rendez-vous sur Serangoon Rd, d’où il faut se perdre dans les petites rues perpendiculaires, au rythme de la musique et au gré des senteurs.

3 jours à Singapour, que faire : Little IndiaLittle India (photo : Rodney Topor)

En une quinzaine de minutes à pied, il sera ensuite aisé de rejoindre Orchard Rd, paradis – ou enfer – du shopping. Cela dépend bien évidemment des gens ! Mais même s’il n’est pas question d’acheter quoi que ce soit, découvrir cette artère bordée de centres commerciaux pharaoniques mérite un petit détour. Pour mesurer l’effervescence et la démesure des lieux, il ne suffira que de déambuler sur les trottoirs en remontant l’avenue, jusqu’à l’Orchard Tower. Même les plus allergiques au shopping devraient y faire un petit tour durant la période de Noël ; les illuminations à elles-seules valent le déplacement ! Pour terminer la journée, direction le quartier arabe, qui s’articule autour d’Arab St, un peu plus à l’est. De belles mosquées sont à voir (notamment Masjid Sultan, qu’on ne peut pas louper), mais surtout, un peu plus bas, il y a Haji Lane ; cette petite ruelle assez improbable rassemble des cafés, restaurants, et plusieurs petites boutiques de créateurs. Une belle immersion dans la vie artistique, citadine et culturelle de cette Singapour qui pourrait sembler – à tort – sans propre identité, tant la mixité des cultures y est forte.

3 jours à Singapour, que faire : Haji LaneHaji Lane (photo : Jnzl’s Photos)

Pour finir en beauté cette première journée, il est possible de réaliser un safari nocturne au Zoo de Singapour. Les animaux y vivent dans de très bonnes conditions, et c’est un endroit unique pour voir de nombreuses espèces en voie de disparition (comme le lion asiatique dont il ne reste que 300 représentants sur toute la planète, le loup des indes, ou encore le tapir). Les plus réfractaires pourront choisir de rester sur Arab St pour s’offrir un narguilé et un thé à la menthe.

Petit + : Dans Little India, ne pas hésiter à s’arrêter, même furtivement, aux centres commerciaux Tekka Centre et Mustafa. Tous les deux situés sur la rue principale (d’un bout à l’autre de Serangoon Rd), ils délimitent assez bien le quartier de Little India et permettent de découvrir le « tout et le n’importe quoi » vendus dans ce genre de complexes.

Jour 2 – De Chinatown à Marina Bay

Après un premier aperçu de la folie de Singapour lors de la première journée, on y plonge à pieds joints dès le lendemain, en commençant par Chinatown. Ceux qui s’intéressent à l’histoire du quartier devraient se rendre au Chinatown Heritage Centre. Temples, marchés, maisons-boutiques, stands de nourriture de rue, voici ce que c’est, Chinatown ! De la couleur, du bruit, de l’agitation, et des souvenirs à ramener en tous genres !

3 jours à Singapour, que faire : ChinatownChinatown de nuit (photo : William Cho)

Il sera ensuite possible de faire un crochet par le Singapore City Gallery*, musée retraçant de façon assez fascinante l’histoire de l’urbanisme à Singapour. Tout près de là à pied, le petit quartier de Tanjong Pagar ne peut que séduire par son charme fou ! Pour quelques instants, on sort de la démesure de Singapour, pour une incursion hors de l’Asie. Ses petites façades colorées, ses adorables cafés, ses boutiques ou ses glaciers permettent une petite pause appréciée avant le grand saut vers le Singapour tout en hauteur et en démesure. Cap finalement sur Marina Bay, centre névralgique, économique, moderne et vibrant de Singapour. Ses buildings donnent le vertige, ses vues depuis les hauteurs sont assez surprenantes, bref, on peut considérer Marina Bay comme un « incontournable » ! Pour les meilleures vues, c’est depuis l’Esplanade, le Jubilee Bridge, ou carrément depuis le bateau (de courtes croisières sont possibles).

3 jours à Singapour, que faire : Marina BayPanorama de Marina Bay (photo : Ray in Manila)

Amateurs d’architectures, ne loupez pas le Marina Bay Sands, un hôtel de luxe avec la plus grande piscine à débordement du monde, 20 restaurants, un casino, et quelques 2.500 chambres. Juste à côté, un petit arrêt au Garden By The Bay s’impose ; ce parc résolument futuriste, où règnent en maîtres d’étranges arbres artificiels, promet une visite aussi surprenante que troublante. Pour clore cette deuxième et vraisemblablement éreintante journée, prenons de la hauteur… nulle part ailleurs qu’au sommet de la plus haute tour de la ville ! Perché au 63ème étage et à 282 m de hauteur, le bar 1-Altitude n’est autre que le plus haut rooftop du monde. Évidemment, et ça ne surprendra personne, le prix de l’entrée et des consommations n’est pas donné. Mais la vue est spectaculaire, on ne peut lui enlever !

3 jours à Singapour, que faire : Garden By The BayLes arbres artificiels du Garden By The Bay (photo : William Cho)

Petit + : Pour manger local et éviter les restaurants touristiques et chers de Marina Bay, il faut se rendre au Telok Ayer Market.

Jour 3 – Du Jardin botanique à l’île de Sentosa, à la carte

Pour cette dernière journée, il faudra faire des choix. Quoi qu’il en soit, optons pour les transports en commun, voire les taxis, pour se déplacer d’un bout à l’autre de la ville. Il serait possible de commencer par le Jardin botanique en matinée, avec ses merveilleux espaces naturels, parfaitement entretenus, qui offrent une incroyable parenthèse de sérénité au coeur de la ville. Mais pour ceux qui préfèrent la plage, la baignade et les sports nautiques à la promenade enchanteresse du Jardin botanique, notons que tout est possible ! Il faudra alors se rendre au East Coast Park, au sud-est de la ville – et donc à l’opposé du Jardin botanique. Les amateurs de nature sauvage pourraient même choisir tout autre chose : la Réserve naturelle de Bukit Timah, sa forêt tropicale en plein milieu urbain, sa jungle fascinante et les belles balades qui y sont possibles. La réserve est, quant à elle, en plein coeur de l’île. Tout le monde l’aura compris : un choix sera donc de mise !

3 jours à Singapour, que faire : Jardin botaniqueJardin botanique de Singapour (photo : Marco Verch)

Mais on ne pourrait pas parler de Singapour sans même évoquer l’île de Sentosa. Cette île artificielle est le paradis du divertissement, l’expression exacte de la volonté singapourienne en termes de tourisme ! On y va pour s’amuser et consommer. On y trouve des plages (artificielles), un casino, des resorts, un parc aquatique, une piste de luge à roulettes, des piscines à vagues, des restaurants et bars en tous genres, et bien entendu, le parc à thème Universal Studios, ainsi que le spectacle sons et lumières Songs of the Sea. Si ce genre de lieux n’est pas de tous les goûts, il offre néanmoins un très bon aperçu de ce qu’est le grandiose de Singapour.

3 jours à Singapour, que faire : l'île de SentosaL’île de Sentosa, la plage de Palawan et la petite île de Palawan (photo : Marco Verch)

Petit + : Au East Coast Park, les amateurs de satay (brochettes de poulet et de boeuf) pourront se rendre au East Coast Lagoon Food Village.

 

*Nous n’avons cité que le Singapore City Gallery car il s’inscrivait parfaitement dans l’itinéraire du deuxième jour, étant situé à mi-chemin entre Chinatown et Tanjong Pagar. Mais de nombreux autres musées, dont certains très proches géographiquement les uns des autres valent une visite ; le musée des Civilisations asiatiques, le musée peranakan, le musée national de Singapour, ou encore le musée des Beaux-Arts.

À noter : S’il est possible de choisir, mieux vaut faire escale à Singapour en semaine. Le week-end, les trottoirs et parcs sont bondés, rendant certaines destinations vraiment peu agréables à visiter. À garder dans un coin de sa tête au moment de planifier son séjour !

Crédit photo à la une : Nico Trinkhaus

Written by Anne

Voyageuse, amoureuse des mots, de l'image et des autres humains en général, Anne a rejoint l'équipe Zip World après avoir pris le temps de voyager autour du monde en 2013 à la rencontre des Français de l'étranger, dont elle livre les portraits sur son blog personnel : www.allervoirailleurssijysuis.fr

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *